AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 JULIAN BELLAMY | UNTITREUNJOUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

BEHIND BLUE EYES

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE: DOWNTOWN
Luck's karma: Votre dernier livre en date ne rencontre pas un franc succès, surtout à cause d'une critique acerbe dans une émission. Émission qui vous invite d'ailleurs à vous défendre sur leur plateau, en sachant que c'est une opportunité pour eux de vous enfoncer encore plus..
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: JULIAN BELLAMY | UNTITREUNJOUR   Mer 19 Aoû - 17:42

Fate : “Personne influente de notre monde littéraire, quelqu'un vous en veut et vient de balancer un secret à la presse sur vous.”
Julian n'était pas un lève-tard. Il se débrouillait toujours pour descendre acheter ses journaux dés leur arrivée de l'imprimerie. Il passait aussi, par la même occasion, chercher sa baguette de pain dans une petite boulangerie française du quartier. C'était aussi une manière pour lui de prendre connaissance de la météo par lui-même, n'ayant pas la télévision pour l'en informer.

Ce matin là, Julian descendait à la presse habillé d'un simple jean et d'un t-shirt bleu clair, premiers vêtements qu'il avait trouvés dans l'appartement. Personne n'allait le croiser de toute manière, et Artie, le libraire, le voyait dans de bien pires états. Il passait devant les boutiques encore closes, la rue sentait l'odeur des croissants chauds à peine sortis du four. Le trentenaire se promettait d'en prendre un sur le chemin du retour mais, changeant précipitamment d'avis, faisait demi-tour pour en acheter un immédiatement. Le goût du chocolat parcourant ses papilles, il reprenait le chemin du libraire.

Attrapant ses journaux habituels, Julian trainait ses yeux sur les inepties que pouvaient être ses torchons people. En tant qu'homme de lettres, il considérait les journalistes de ces magasines comme des vendus et n'avait aucune estime pour eux. Il s'était d'ailleurs exprimé à plusieurs reprises à ce sujet, à la télévision, à la radio ou dans une presse écrite beaucoup plus sérieuse. Et son opinion n'allait pas changer de ci-tôt. Il s'arrêtait sur une couverture en particulier, où il lui semblait reconnaitre un visage, des silhouettes ... Il s'arrêtait et prenait la dite couverture entre ses mains. “Shit !”, lâchait-il, n'en croyant pas ses yeux. Que faisait Alice sur ce magasine, et, question plus importante encore, que faisait-il, lui, sur ce vil morceau de papier. Se pressant, magasine à la main, auprès de Artie, il le questionnait : “Depuis quand cette cochonnerie traine-t-elle dans ton magasin ? Est-ce qu'un abruti a déjà acheté ce truc ?” Le libraire, qui considérait l'auteur comme un ami, se confondait alors en excuses : “Je suis désolé Julian, c'est arrivé ce matin et je ne fais même plus attention à ce qu'il y a en première page. Je n'avais même pas remarqué que c'était toi. Mais tu es la premier a venir à la boutique ce matin, personne n'a encore pu l'acheter.” Il ne pouvait en vouloir à Artie qui ne faisait que son boulot, mais il se laissait pourtant empoter. “Tu devrais surveiller ce que tu vends, et tu ne devrais même pas vendre ces merdes.” “Mais c'est ce qui se vend le mieux ... ” “Peu importe.” Julian sortait sa carte bancaire et la posait sur le comptoir. “Je t'achète tout ton stock.” A cet instant, l'auteur ne mesurait en rien l'inutilité de son geste, oubliant dans sa colère le reste des bureau de presse de la ville, et même du pays, qui allait voir arriver tous ces adeptes friands de nouveaux ragots qui peuvent parfois, en quelques instants, briser une vie toute entière.

(juillet 2015)

_________________
Aimer quelqu'un qui vous aime aussi, c'est du narcissisme. Aimer quelqu'un qui ne vous aime pas, ça, c'est de l'amour.
— Frederic Beigbeder.

lent retour à la normale - karma de juillet (août soon)


Dernière édition par Julian Bellamy le Jeu 27 Aoû - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BEHIND BLUE EYES

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE: DOWNTOWN
Luck's karma: Votre dernier livre en date ne rencontre pas un franc succès, surtout à cause d'une critique acerbe dans une émission. Émission qui vous invite d'ailleurs à vous défendre sur leur plateau, en sachant que c'est une opportunité pour eux de vous enfoncer encore plus..
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: JULIAN BELLAMY | UNTITREUNJOUR   Jeu 27 Aoû - 16:08

Fate : “Votre dernier livre en date ne rencontre pas un franc succès, surtout à cause d'une critique acerbe dans une émission. Émission qui vous invite d'ailleurs à vous défendre sur leur plateau, en sachant que c'est une opportunité pour eux de vous enfoncer encore plus..”

_________________
Aimer quelqu'un qui vous aime aussi, c'est du narcissisme. Aimer quelqu'un qui ne vous aime pas, ça, c'est de l'amour.
— Frederic Beigbeder.

lent retour à la normale - karma de juillet (août soon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

JULIAN BELLAMY | UNTITREUNJOUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FINNICK A. J. TATE ► Julian Morris
» DAMIEN J. Bradford ► Matthew Bellamy ►Montre moi ton mouchoir, je te dirais qui tu es (si j'ai envie :o)
» (M) Julian Morris - the enemy is the inner me (host)
» (m) julian schratter ⊹ my head is a jungle with you inside
» (m) EVAN K. MEADE △ Julian Schratter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: COME AND GET YOUR LOVE :: town of strangers :: ships in the night-