AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (M/LIBRE) AVATAR LIBRE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: poursuivie par des autruches -> accident de voiture -> direction les urgences.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: (M/LIBRE) AVATAR LIBRE.   Lun 17 Aoû - 22:49



CRÉDITS @ CHRISTIAN/DAVID.TUMBLR

{ jem }

“even angels have their wicked schemes”


› who are you really.
nom ; au choix. prénom(s) ; Jem. âge ; vingt-six ans. date et lieu de naissance ; au choix. Dans le meilleur des cas, il est né à Auckland, et il y a grandi. Mais si vous le souhaitez, il peut avoir vu le jour ailleurs. Tant qu'il vit ici depuis de nombreuses années (obligatoire, puisqu'il est le meilleur ami de Derek depuis qu'ils sont enfants). statut civil ; officiellement célibataire, officieusement totalement amoureux. orientation sexuelle ; hétérosexuelle. profession/études ; au choix, rien n'est imposé, mais quelque chose d'assez instable au final (chômage, ou métier qui n'exige pas un réel investissement, ni même une grande ponctualité) tant que cela correspond au caractère (il est paumé, rappelons le. N'en faites pas un grand avocat pénaliste, un chef d'entreprise, un directeur des ressources humaines, ou que sais-je encore) groupe ;  risky game. caractère ; taciturne, compliqué, passionné, particulièrement romantique, surprotecteur, tendre quand il n'est pas sujet à une crise de colère, obsessionnel, impulsif, captivant, respectueux, plutôt tactile, authentique, courageux, fidèle de manière générale, énigmatique, bienveillant, intuitif, intrépide, charismatique, dévoué, attentionné, autodestructeur, fraternel, intelligent, renfermé, excessivement sensible, très observateur, possessif, joueur, déconnecté de la réalité, patient, loyal, ouvert d'esprit, réconfortant, a beaucoup d'humour et aime user de l'autodérision et du sarcasme. avatar ; l'avatar est au choix, mais étant donné que Jem reste un personnage assez particulier, certaines têtes ne correspondront pas, fatalement. C'est pourquoi Derek et moi vous proposons une liste pour que vous voyez le genre de petite tête qu'on associe à Jem : evan peters, aaron johnson, thomas mcdonell, jack falahee, max irons, luke grimes, jackson rathbone, thomas brodie-sangster, tyler blackburn, sebastian stan (ou encore jack o'connell et sam claflin, même si je trouve qu'ils correspondent un chouya moins selon moi).

clique ici pour voir la tête des garçons en question, dans l'ordre:
 



› did you see the flares, in the sky.
❉ Paumé dans sa vie, il est. Nul ne sait réellement ce qui l'a amené à être si compliqué à l'heure actuelle. Il est renfermé, pudique, et très peu connaissent réellement sa vie. Il ne raconte pas ses déboires à tout le monde, et de manière générale, ne s'ouvre qu'à Derek et Jayzlin, bien que cette dernière ne soit pas au courant de son addiction.
❉ Son cercle familial n'a jamais été très soudé. Un père qui ne s'est jamais occupé de lui, et un frère avec lequel il se dispute très fréquemment. Ils seraient même opposés, autant physiquement que moralement. Son frère a l'air plus "clean", mais quand on creuse, il s'agit d'un homme froid. Jem s'en est toujours méfié.
❉ La colère, c'est quelque chose qu'il ne contrôle pas. Il peut s'emporter contre un meuble lorsqu'il est blessé. Mais il ne lève jamais la main sur quelqu'un. De manière générale, il est calme et observateur. La plupart du temps, il s'énerve pour une seule et unique raison : son caractère surprotecteur. Le trait qui domine son caractère, de toutes évidences. De plus, il s'agit d'un garçon mystérieux, décalé, et parfois légèrement taciturne. Et pourtant, incroyablement gentil. Il fait beaucoup d'erreurs, il peut être maladroit, tendu, mais c'est un grand enfant, au fond de lui. Il réagit souvent comme tel, et peut avoir des réactions aussi adorables que surprenantes. Il est plein de bonnes surprises sans même s'en rendre compte lui-même. Quand il se laisse découvrir, il peut être attachant et attentionné. Même si ses attentions sont discrètes. Cet homme est un subtile mélange entre le plus dangereux des drogués et le plus doux des enfants. Un enfant qui cherchera à vous protéger de tout et de rien. Surtout de lui-même.
❉ Il est également très intelligent et cultivé. Fin observateur et stratège, il serait capable de battre n'importe qui au poker, aux échecs, ou tout jeu de stratégie. Il pourrait même être accro aux jeux, si il n'était pas déjà victime d'une addiction.
❉ En effet, c'est un camé. Pur et dur, un vrai de vrai. Il se drogue assez souvent, depuis longtemps, et sait très bien qu'il ne peut pas s'en passer, même s'il prétend que tout va bien. Il aime prendre les choses à la légère lorsque son meilleur ami - Derek - est dans les parages, pour la bonne et simple raison qu'il s'inquiète moins que lui. Il n'apprécie pas être un drogué, certes, mais il n'est pas aussi extrême que Derek qui, lui, a toujours été particulièrement responsable, et droit. Mais Jem ne fait pas ça pour "paraître cool". Lui, ce truc d'apparence et tout ça, il s'en fiche. La drogue, il en a vraiment besoin, sans comprendre véritablement pourquoi. Calmer des angoisses, sans doute. Des angoisses qui commencent à être apaisées par la présence de Jayzlin, malgré la grande place qu'occupe la drogue dans la vie de Jem.
❉ il entretient une autre dépendance, beaucoup plus saine : la lecture. C'est un garçon qui lit énormément, il dévore les bouquins comme il respire. Ainsi, il achète très souvent des livres, et va tout le temps à la bibliothèque. C'est la seule véritable activité qui le passionne entièrement, totalement, irrévocablement. Il ne pourrait pas vivre sans quelques bouquins pour s'évader. C'est de là qu'il tient son romantisme, et sa manière poétique de voir les choses, certainement.
❉ Une fois qu'il fait confiance à une personne, il est incroyablement à l'aise et s'attache facilement. Mais encore faut-il savoir l’intéresser, l'approcher, et le cerner. Ce qui n'est pas donné à tout le monde. Il n'est pas très sociable, ni forcément très apprécié de manière générale (ce n'est pas le genre de garçon à l'aise dans toutes les fêtes, aimé de tous, celui qui s'est vu élire roi du bal du lycée et toutes ces conneries) mais il le vit très bien. A vrai dire, il joue à l'instinct. Dès le départ, il sait si une personne peut se révéler intéressante à ses yeux ou non. Ainsi, il ignorera totalement certaines, et sera totalement fasciné et obsédé par d'autres. C'est le cas de Derek, son meilleur ami depuis des années duquel il ne compte jamais se séparer, et Jayzlin, la bibliothécaire sur laquelle il a flashé.
En somme, pas facile d'être Jem.



@ besottedqualefch

derek elliot - le meilleur ami, le duo inséparable.
passage rédigé par Derek.
Ton inquiétude est là. Tu la ressens. Caché dans la pénombre. Caché dans tes entrailles, elle te remue les tripes. Tu dois agir. Tu n’arrêtes pas de jeter des coups d’œil sur l’écran de ton portable. Tu n’espères qu’une chose qu’il s’allume. Qu’il vibre, qu’il te prévienne, qu’il te rassure que tout va bien. Mais plus le temps, plus tu réalises qu’il ne te répondra pas. Tu sens en toi que quelque chose cloche. Ton regard se relève et croise celui de ta génitrice. « n’y pense même pas Derek ! » Les invités se taisent. Tous posent leurs yeux sur toi. Attendent une réponse de ta part. Une acceptation. Mais toi tu n’y porte guère importance. Soutiens le regard de ta mère, avant de repousser ta chaise, de poser ta serviette sur la table. Tu t’écartes au plus vite, attrape ton manteau à la va vite. Tu entends une autre chaise grincer sur le parquet. Tu presses le mouvement pour pas qu’elle ne te rattrape. Tu ouvres la porte d’entrée, la referme dans un second geste, presse le pas pour atteindre ton vélo, l’empoigner et prendre route, direction l’appartement de Jem. Tu sais que ta réaction est puérile, extrême, mais le fait de ne pas avoir de nouvelles te panique. Tu aurais dû en avoir. Comment expliquer à ton entourage ce lien qui vous unit et celui depuis que vous êtes petits. C’est ton meilleur ami et tu n’arrives pas à te détacher de lui. C’est comme cela depuis que vous êtes petits. Depuis qu’il a pris ta défense à l’école. Depuis que tu l’as aidé pour ses devoirs. On vous a déclaré comme cul et chemise et malgré que cette expression vous horripile, elle vous correspond plutôt bien. Lorsque vous êtes ensemble, vous êtes invincibles. Vous vous comprenez et ça personne n’arrive à le constater car… Vous êtes si différents. Comme le Ying et le Yang, comme Rox et Rouky. On en passe des meilleurs, tout le monde sait qu’un jour vous deux ça va mal se termine, tout le monde désire deviner une fin malheureuse à votre amité, et vous êtes là à prouver le contraire, année après année. Malgré vos différences, malgré vos conflits perpétuels, tu n’es pas prêt à le lâcher car tu n’arrives pas à envisager ta vie sans lui. Très vite tu atteins le point d’arrivée. Tu sonnes à l’interphone. Aucune réponse. Pas le temps de retenter l’expérience, tu sonnes à un autre étage. Heureusement pour toi tu as une voix agréable, bienveillante. On te laisse gentiment rentrer. Tu déposes ton vélo dans le hall et accours dans les escaliers. Premier étage, deuxième étage, troisième étage… ça y est tu y es et tu y découvres la porte d’entrée de Jem… à moitié-ouverte. Ni une ni deux tu t’enfonces dans son appartement et rejoins très vite ton vieil ami dans son salon. Complètement défoncé. A peine réveillé. Tu soupires. Tu t’approches de lui, l’attrape par les épaules et l’amène dans la salle de bains. Tu allumes le pommeau de douche et le dirige vers la tête de ton ami. Peu à peu il reprend connaissance, des couleurs. Sa respiration paraît normale. Tu l’essuies puis l’installe dans son lit. Pendant ce temps-là tu ranges un minimum ses affaires. Prépare à manger. Ton portable vibre dans ta poche. Tu le prends, découvre le nom et décide d’y répondre. « Il va bien ? » Le ton de ta mère est froid, mais tu sais pertinemment que derrière ce ton glacial se cache une maman inquiète. Elle connaît très bien Jem et malgré que son état actuel l’inquiète au plus haut point, elle n’aime pas le savoir pas bien. « Il dors ! » « Tu rentres ce soir ? » « Je ne pense pas. Je lui prépare à manger ! » Grand silence. « Chili con carne ? » « Il adore ça ! » Tu entends un faible rire dans le combiné. « Il a de la chance de t’avoir ! » « C’est ça ! Comme moi j’ai de la chance de l’avoir. » « D’avoir qui ? » Entends-tu au loin ! Jem fait alors son apparition. « C’est ta mère ? dis-lui bonjour ! » Dit-il avant de s’installer en face de toi. Il se sert alors dans la casserole. « Tu lui diras de ma part qu’il a de la chance de t’avoir ! Bisous mon chéri ! » « Bonsoir maman ! » Dis-tu avant de raccrocher. Le fait de le voir manger si goulûment te fais gentiment sourire. « Ta petite défonce t’as donné faim ? » « Tu veux vraiment parler de sujet qui fâche ? » Vos regards se croisent, se fixent longuement. Tu baisses le premier. Il a gagné encore une fois. « Tu fais chier ! » « C’est pour ça que je suis ton bro! » dis-t-il en te taquinant ! « C’est ça ouais ! Mange au lieu de dire des conneries ! » « Oui Docteur Elliot ! » Toujours rester puéril, ne jamais être sérieux, car si vous le devenez un jour… véritablement… tu as peur des conséquences. « Au fait je ne t’ai pas dit, mais j’ai rencontré une fille. » « Ah ouais et c’est elle qui te met dans cet état ? » Il grommelle avant de continuer. « Elle s’appelle Jayzlin. » « Joli prénom. »



@ charlie-greyson.

jayzlin castairs - celle qui te donne envie de t'en sortir.
Il l'aime bien. Il l'aime vraiment bien. La fille de la bibliothèque. Elle est toujours là. Normal, elle travaille là. Et elle a ses petites manies. Elle joue toujours avec un crayon. Et elle ne supporte pas qu'on ne la regarde pas quand on lui parle. Il y a plein de petites choses comme ça, qu'il aime, chez elle. Et il est obsédé par elle. il la trouve mignonne, adorable à sa façon. elle a quelque chose d'enfantin, de fragile, de beau. une petite poupée. Le genre de fille qui suit courageusement son chemin, qui ne veut pas être remarquée. pourtant, lui, il l'a bien remarquée, et plutôt deux fois qu'une.
lui, c'est le mec de la bibliothèque. il vient, parfois, souvent. elle l'observe toujours. il aime lire, il a l'air cultivé. il a d'excellents goûts, en tout cas elle aime ce qu'il lit. c'est de la poésie, c'est profond, c'est bien écrit. de grands écrivains, le plus souvent. elle se pose trois milles questions à son sujet. il est spécial, visiblement torturé, ça elle le sait.  
sauf qu'en ce moment, elle est un peu perturbée, jayzlin, malgré les apparences, puisqu'elle a perdu sa mère. la seule personne qui comptait. jay est plutôt solitaire, malgré son grand sourire, ses jolis yeux, et son éloquence. elle est à l'aise avec les gens, et pourtant, elle ne s'ouvre pas à tout le monde. c'est un petit rat de bibliothèque. elle se donnait exclusivement à sa mère. elle vivait pour elle, cette femme qui lui avait donné la vie. isabelle, elle s'appelait. elle était accro à la drogue, depuis des années. la drogue, c'était le seul moyen qu'elle avait trouvé pour compenser le départ de son mari, qui a déserté la maison sans raison valable quand jay avait dix ans et demie. isabelle castairs ne s'est jamais remise de ce départ, elle en est morte. ce décès a détruit sa fille unique. elle est sans repère, et ne veut s'approcher de personne. un petit animal blessé qui a dû se battre à la place de sa mère durant des années. maintenant, il ne lui reste plus rien. plus de famille, plus de personne pour qui se battre. à qui offrir son énergie.
puis, il y a eu jem, ce garçon de bibliothèque. elle aimerait le connaître. lui, a l'impression de déjà la connaître tant elle l'obsède, tant il y a quelque chose de fragile chez elle, quelque chose qui le rend fou, tendre, meilleur. il veut savoir ce que c'est, pour la protéger puisqu'il aime bien, ça, jem. il est surprotecteur, un tantinet possessif. sauf que voilà, jem, c'est un drogué, aussi, un drogué pur et dur. il ne peut pas s'en passer. et quand jay va savoir ça, elle va s'effondrer, entièrement, totalement. la drogue a détruit sa vie, sa raison d'être : elle a emporté sa mère, il y a seulement quelques mois. à présent, elle est trop fragile, et elle n'est pas capable de n'envisager une seule seconde revivre cet enfer. perdre quelqu'un à qui on tient. le retrouver dans sa chambre, mort d'une overdose, un beau matin, alors qu'on a passé sa vie à l'aimer, à l'aider à s'en sortir.
pourtant, c'est déjà trop tard, ils se sont attachés l'un à l'autre, les sentiments sont là. jem n'a jamais eu de chance, c'est pas maintenant que ça va commencer : pour la première fois qu'il tombe réellement amoureux, c'est d'une demoiselle qui voue une véritable haine à la drogue et à tous ceux qui s'en approchent. alors, il le cache, et il essaie de changer pour devenir la personne qu'elle mérite. il ne le fait pas par obligation, mais parce qu'une fois, il en a envie, il y voit vraiment un intérêt. mais difficile de modifier ses habitudes quand elles sont si ancrées. espérons qu'il parvienne à cacher ses frasques jusqu'au bout. derek l'aide, et ce malgré les sentiments qu'il porte pour Jay. ce qui s'avère assez triste pour jem, c'est que derek est souvent là quand jay en a besoin, alors que lui, est parfois trop défoncé pour lui prêter main forte au moment venu. car derek est celui qui est responsable, qui prévoit tout, qui sait apporter la sécurité.  

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me.



Dernière édition par Jayzlin Castairs le Mer 28 Oct - 23:09, édité 36 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: poursuivie par des autruches -> accident de voiture -> direction les urgences.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: (M/LIBRE) AVATAR LIBRE.   Lun 17 Aoû - 23:56

Bonjour les amours   voici les exigences, qui seront brèves je vous le promets  
avatar ≈ nous n'allons pas imposer un seul avatar, bien que nous ayons quelques idées pour le visage de Jem. Nous préférons t'offrir une certaine liberté vis à vis de son physique. Cela dit, nous préférons tout de même te laisser la liste de ceux qui, d'après nous, correspondent vraiment à l'idée que nous nous en faisons : evan peters, aaron johnson, thomas mcdonell, jackson rathbone, jack falahee, max irons, luke grimes, thomas brodie-sangster, tyler blackburn, sebastian stan, jack o'connell, sam claflin.. Chacun apporte un petit quelque chose qui correspond à Jem. Si tu hésites entre plusieurs têtes, viens nous en parler  
personnage ≈ beaucoup de choses peuvent être apportées, certaines modifiées. Nous avons laissé une certaine marge afin que vous puissiez vous approprier le personnage, puisque ce sera avant tout le votre   d'ailleurs, le nom de famille est totalement au choix. Quant au prénom (Jem) nous nous y sommes habitués et nous l'avons placés un peu partout dans notre présentations, et dans nos posts, du coup le garder serait préférable, mais si tu ne l'aimes pas, tu peux en changer à condition que le prénom choisi nous convienne   Pour ce qui est du caractère, nous t'avons donné des pistes, mais libre à toi de les exploiter à ta manière, nous avons hâte de voir ce que tu vas faire de cet énergumène autodestructeur et attachant.  
lien ≈ évidement, il s'agit-là du coeur du scénario, donc non-négociable, vous m'en voyez navrée   Pour faire simple, Jay est bibliothécaire. Jem, lui, vient souvent à la bibliothèque. Il l'a rencontré, et a eu un coup de cœur pour elle, au point de venir à son lieu de travail quasiment tous les jours. Il s'est attaché à elle, il a réussi à l'approcher, et Jay a eu un coup de coeur pour lui également. Un jour, Jem s'est présenté à la bibliothèque accompagné. De son meilleur ami, Derek. Derek et Jay sont devenus rapidement amis, puis Derek a fini par tomber amoureux de Jay, ce qu'il cache à cette dernière mais aussi à Jem, car il voit bien que Jem va mieux en la présence de la jeune femme. Jem, c'est un drogué, et ça, Jay ne le sait pas. Heureusement d'ailleurs, puisque la drogue a détruit sa vie (sa mère est morte d'une overdose il y a quelques mois, après une longue guerre contre sa dépendance). Derek et Jem cache cette addiction à Jay. Mais plus Jay apprend à connaître Jem, plus elle sent qu'il lui cache quelque chose. Elle risque de très mal réagir si elle le découvre. Bref, un tas de complications en perspective  
présence ≈ nous ne sommes vraiment pas difficiles, nous avons également des vies chargées, et on ne te jettera jamais la pierre si tu venais à avoir du retard   on n'oblige pas non plus à rédiger 1 000 mots. En revanche, il faut bien l'avouer, ce personnage est très important, autant pour Derek que pour moi. Nos deux personnages dépendent énormément de lui. C'est un trio assez fusionnel, et ils ont tellement de choses à vivre ensemble que ce sera dommage que tu ne sautes pas sur notre scénario, mais qu'est ce que tu attends ?   rejoins nouuus, nous sommes toutes gentilles       on te fera des cookies (weed, même, si tu veux   ).  
sache que tout ce qu'on veut, c'est une personne toute gentille qui s'éclatera à développer cette histoire, qui prendra du plaisir à jouer Jem, qui cherchera à le cerner un minimum, et qui sera inspirée pour ses posts  

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(M/LIBRE) AVATAR LIBRE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M) Avatar libre - I need a brother !
» (m) p. wesley ϟ you're the piece of me i wish i didn't need (libre ; avatar libre)
» (m) t. james ϟ you'll never get the best of me (libre ; avatar libre)
» Un anniversaire qui aurrait pu être heureux [libre]
» Avatars en libre service

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: COME AND GET YOUR LOVE :: wish you were here-