AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 “ Art is nothing but feeling ” (◊) lucy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE: EAST-SIDE
Luck's karma: Vous vous êtes fait piquer par une guêpe, jusque là, rien de bien étonnant. Quoique. Cela ne vous est jamais arrivé et que, vous venez donc seulement d'apprendre que vous y êtes salement allergique.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: “ Art is nothing but feeling ” (◊) lucy   Ven 17 Juil - 16:21


A work of art is above all an adventure of the mind.
☾ Eugene Ionesco.

Ses traits son tirés. Ses cheveux châtain clair bouclés sont parsemés de tâches de peintures. Des petites gouttelettes qui se sont invités sur ses vêtements, sur son short en jean et son vieux t-shirt qui lui va bien trop grand. Ce t-shirt appartient à son père. Il a les couleurs et le logo de la police de Auckland. Il est déformé et usé par le temps. Il a des éclaboussures de peinture sèches, fraiches et récentes. Ses cheveux emmêlés retombent juste au dessus de ses épaules. Maïly a deux jours de congés par semaine. Elle ne se souvient pas de la dernière fois qu'elle a pu prendre des vacances. Pourtant, son travail d'avocat, ses responsabilités et toutes ses démarches qu'elle doit entreprendre ne sont jamais très loin derrière elle. Ils planent ay dessus de sa tête. Son esprit est bien trop occupé. Il s'emporte. Son pinceau glisse sur la toile. Sa palette est sale. Les couleurs se mélangent. Elle fronce les sourcils. Il serait sûrement difficile pour ces collègues de travail de l'imaginer ou de la reconnaître en cet instant. Elle est concentrée. Elle ne pense plus. Elle crée. Elle assemble. Elle réfléchit. Une idée s'est installée dans le coin de son esprit. Et ses mains s'activent. Elle réalise ce que son esprit essaie de concrétiser. Son appartement n'est pas très grand. Il est rempli de ses toiles, de ses croquis, de ses schémas. Ils trainent un peu partout. Ils sont laissés là, abandonnés et livrés à eux-même. Seul son bureau est rangé avec une précision qui toucherait à la névrose. Si l'art requiert désordre, son travail représenté ici par son bureau est rangé consciencieusement. Elle repousse une mèche de ses cheveux. Elle se relève de son tabouret en bois. Elle recule pour mieux apercevoir le résultat final. May soupire. Ses poings se serrent. Ses lèvres se pincent. C'est raté. C'est affreux. Elle essaie de mettre le doigt dessus. Sur ce détail qui manque pour que ce tableau soit la représentation de son idée. Maïly se glisse dans une paire de chaussures qui trainent près de l'entrée. Elle attrape sa toile violemment, envoyant valser le chevalet. Ce dernier s'écrase sur le sol avec fracas. Elle ouvre la lourde porte. Elle sort dans le couloir et descend les marches deux par deux. Une fois en dehors de l'immeuble, la brunette s'approche des bennes à ordure. De sa main libre, la demoiselle ouvre la benne à ordure et balance sa toile à l'intérieur. L'avocate laisse le couvercle ouvert. Une jeune femme passe à ce moment là. Elle la prend sur le fait. « Rien d'intéressant, navrée de vous décevoir.  », lui lance-t-elle abruptement en glissant ses mains dans ses poches.

_________________
   
(◊)   you're not  just a pretty face, are you?
{ as of this second, i am going to act
like the hero that i am. } 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: Coincée dehors sans mes clés.. et un long week end qui s'anonce sans possibilité de rentrer chez moi..
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: “ Art is nothing but feeling ” (◊) lucy   Ven 17 Juil - 21:46




Art is nothing but feeling
► Maïly & Lucy ◄

 Elle croise ses bras doucement. Marcher lui fait du bien, énormément de bien. Ce n'est pas un jogging, ni un véritable sport, c'est juste... se promener tranquillement, elle découvre des coins qu'elle n'a pas vus depuis un bon moment... Elle sourit à l'entente d'un chant d'oiseau. Elle n'est pas très nature, mais entendre autres choses que ses clients ou le bruit des moteurs de voiture l'enchantent. La jolie brune tire doucement sur son petit haut pastel qu'elle s'est acheté pas longtemps auparavant pour cause d'être enfermé dehors. Lucy souffle doucement en pensant à cette situation... Enfin c'est comme ça, et jusqu'à Mardi elle ne peut pas faire grand-chose. Un regard à gauche, à droite, puis à nouveau à gauche, elle traverse la rue et continue à marcher sur le trottoir quant à trente mètres d'elle une jeune femme sort de l'immeuble avec ce que Lucy reconnaît comme une toile à la main. Et de ce qu'elle peut voir à cette distance, une belle toile. Malheur. Que fait elle? Sous ses yeux ébahis elle ouvre la benne à ordures et jette l'oeuvre à l'intérieur. " Qu'est-ce que vous faites!? " Elle n'a pas pu résister, le cri est sorti tout seul, sa fibre de décoratrice crie au comble! Et ça s'entend dans sa voie. Ce n'est pas très poli, et elle s'occupe de choses qui ne la regardent pas... mais si la jeune femme qui lui tient face ne veut pas de cette merveille, elle la prend assurément pour la boutique! « Rien d'intéressant, navrée de vous décevoir. » Très bien. La réponse est claire nette et précise. Lucy s'avance vers la benne et souris à la jeune femme histoire de montré qu'elle n'est pas une grosse psychopathe. "Rien d'intéressant? Vous rigolez c'est une merveille! Vous ne pouvez pas jeter ça! De qui est-elle cette oeuvre? " Elle se penche dans la benne et attrape la toile, la tendant devant elle. Elle souffle de soulagement en voyant qu'elle n'a pas été abîmée. " C'est vraiment superbe..." les couleurs et les sentiments que procure ce tableau sont superbes. Il est clair et net qu'elle ne laissera pas cette merveille ici si la jeune femme n'en veut pas n'en veut pas.  En regardant cet oeuvre elle se rend comte de la situation coquasse et tend la main gauche vers son interlocutrice " Lucy Louvel, désolée, et enchanté, je suis décoratrice, alors l'art et moi, on est copain" Je souris à la jeune femme attendant de mettre un nom sur son joli visage.  

_________________
Love me. Kiss me.


Mieux vaut souffrir d'avoir aimé que de souffrir de n'avoir jamais aimé.
CRACKLE BONES


Dernière édition par Lucy Louvel le Mar 21 Juil - 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE: EAST-SIDE
Luck's karma: Vous vous êtes fait piquer par une guêpe, jusque là, rien de bien étonnant. Quoique. Cela ne vous est jamais arrivé et que, vous venez donc seulement d'apprendre que vous y êtes salement allergique.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: “ Art is nothing but feeling ” (◊) lucy   Sam 18 Juil - 17:28


A work of art is above all an adventure of the mind.
☾ Eugene Ionesco.

Maïly a passé son après-midi à peindre. C'est assez fréquent. Dès que la jeune femme a du temps, elle le passe devant son chevalet. Le reste de son temps libre est consacré à s'occuper de son père. Et sa semaine est bien occupée avec son père et son travail. Sa carrière occupe 90% de son temps. Pourtant, aujourd'hui, Maïly n'est plus Nash, l'avocate brillante mais Maïly qui doute de ses capacités. Dans son travail, ce n'est jamais le cas. Lorsqu'elle prend un pinceau entre ses doigts, ce n'est plus la même. La jeune femme dans un élan de doute, dans un élan de déception envers elle-même s'est emportée. Elle est descendue et a décidé de jeter sa toile dans la poubelle. Seulement, le hasard en a décidé autre chose puisqu'il vient de placer une brunette sur sa route. Celle-ci s'avance vers elle et ouvre la benne. L'inconnue en sort sa toile. "Rien d'intéressant? Vous rigolez c'est une merveille! Vous ne pouvez pas jeter ça! De qui est-elle cette oeuvre? " , l'interroge la demoiselle. Cette dernière souffle de soulagement alors qu'elle l'observe presque minutieusement. Peut-être que ce n'est pas minutieusement, mais c'est l'impression que May en a. Elle a l'impression qu'on scrute une partie d'elle-même au microscope. Cette toile est l'expression de ses sentiments. C'est peut-être un simple paysage qu'elle a croisé ici à Auckland lorsqu'elle avait douze ans. Ce n'est pourtant pas qu'une simple représentation. C'est étrange. Son regard se dépose sur elle. Elle la regarde droit dans les yeux alors qu'elle lui répond : « Aucune idée. Je l'ai trouvé dans mon appartement. Elle devait être à l'ancien locataire.  » Oui, Maïly vient de lui mentir impunément. Avant de la juger, il vous faut prendre une minute pour vous souvenir que mentir est plus facile que d'avouer que cette œuvre est la sienne. À ses yeux, ce tableau ne vaut même pas un rapide coup d’œil. Ce n'est pas non plus son genre de vouloir se faire remarquer pour l'absence de ses talents d'artiste.   " C'est vraiment superbe...", commente la brunette. La jeune femme grimace. Elle plaisante n'est-ce pas ? La brunette se doit d'être ironique. Maïly observe la peinture que la jeune femme tient dans ses mains. Elle ne comprend pas. « Je ne crois pas que nous regardions la même peinture.  », ne peut-elle pas s'empêcher de préciser. La jeune femme lui tend la main en se présentant : " Lucy Louvel, désolée, et enchanté, je suis décoratrice, alors l'art et moi, on est copain" Maïly comprend davantage l'intérêt que la belle peut porter à l'art en général. Cependant, ce tableau n'est pas de l'art. Du moins, pas pour notre amatrice d'art. Peut-être ne parvient-elle pas être objective dans ce cas présent. « Je peux voir ça. Maïly, enchantée aussi. Vous habitez dans le coin? Votre boutique s'appelle comment ? Peut-être que je suis déjà passée devant. Vous pouvez garder la toile, j'en ai encore plein d'autres chez moi. », lui dit-elle en lui serrant la main.

_________________
   
(◊)   you're not  just a pretty face, are you?
{ as of this second, i am going to act
like the hero that i am. } 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: Coincée dehors sans mes clés.. et un long week end qui s'anonce sans possibilité de rentrer chez moi..
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: “ Art is nothing but feeling ” (◊) lucy   Mar 21 Juil - 14:47




Art is nothing but feeling
► Maïly & Lucy ◄

 Elle a passé la journée dehors, coincée dehors, elle ne peut pas faire grand chose d'autre...Elle s'est laissée guidée pas ces pas, et au vue du tableau qu'elle tient entre ces mains, elle s'en félicite! La jeune femme face à elle à beau la regarder surprise, elle aime vraiment ce tableau, c'est vraiment le type de déco qu'elle même mettrait dans son propre appartement. Lorsqu'elle demande le nom du peintre, la jolie brune plante ces yeux dans ceux de Lucy « Aucune idée. Je l'ai trouvé dans mon appartement. Elle devait être à l'ancien locataire.  ». Elle hésite à lui demander pourquoi dans ce cas là ces cheveux sont ils parsemés de peintures? Et ses habits? Mais elle se ravise au dernier moment. C'est son choix de lui avoir menti, parce qu'elle le sait, elle lui a menti. Cette œuvre, est fraiche, elle n'a même pas quelques heures au vue de la peinture encore saillante. N'importe qui ayant un peu d'expérience là dedans le saurait. C'est pour ça qu'elle ne dit rien parce que si elle lui à menti, c'est qu'elle n'a pas envie de partager ses œuvres, et encore moins d'y associer son nom. Pour l'instant. Alors elle murmure juste un " C'est vraiment superbe..."  parce que ça l'est. suite à la remarque de la jeune femme qui lui fait face, Lucy préfère l'ignore et se présenter. Pour rendre cette situation moins bizarre peut-être.« Je peux voir ça. Maïly, enchantée aussi. Vous habitez dans le coin? Votre boutique s'appelle comment ? Peut-être que je suis déjà passée devant. Vous pouvez garder la toile, j'en ai encore plein d'autres chez moi. » lucy lui souris davantage devant ses questions, curieuse, artiste, jolie, sympathique ( à ce qu'elle en voit pour l'instant... )cette fille à tout pour plaire! " Enchanté! J'habite pas exactement dans le coin non... Home sweet Home by Lucy, c'est le nom de ma boutique, je suis placé dans le centre ville. " Elle observe à nouveau sa nouvelle acquisition, puisqu'elle n'en veut définitivement pas, et imagine déjà sa place dans le magasin. Une merveille comme ça, forcément dans la vitrine, ou au dessus de son bureau..parce que la jolie brune est bien tenté de la garder pour elle seule puisque si elle veut la mettre dans le magasin, elle doit avoir l'accord du peintre, ou celui ci doit être mort. Alors elle laisse sa curiosité prendre le dessus en espérant en voir plus, et espérant aussi que Maïly finira par lui dire que c'est son œuvre à elle.  " Je suis désolée hum.. Maïly, mais ça serait possible de voir ces autres toiles? Celle ci est juste superbe, alors je me doute que le reste doit être tout aussi sensationnelle, cet artiste est bourré de talent!" C'est risqué, mais elle ne peut pas ne pas essayer, et passer à côté d'autres œuvres dans ce genre là.  

_________________
Love me. Kiss me.


Mieux vaut souffrir d'avoir aimé que de souffrir de n'avoir jamais aimé.
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE: EAST-SIDE
Luck's karma: Vous vous êtes fait piquer par une guêpe, jusque là, rien de bien étonnant. Quoique. Cela ne vous est jamais arrivé et que, vous venez donc seulement d'apprendre que vous y êtes salement allergique.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: “ Art is nothing but feeling ” (◊) lucy   Ven 24 Juil - 19:04


A work of art is above all an adventure of the mind.
☾ Eugene Ionesco.

Maïly s'apprête à abandonner sa dernière œuvre dans la benne à ordure près de son appartement lorsqu'une brunette l'arrête. La jeune femme semble avoir à peu près son âge et à en croire ses réflexions, la demoiselle semble apprécier l'art autant qu'elle.  C'est presque évident. La brune se présente finalement expliquant son intérêt pour la peinture. May lui demande où se trouve sa boutique. L'avocate est curieuse de savoir si elle a déjà vu ou entendu parler de son magasin. " Enchanté! J'habite pas exactement dans le coin non... Home sweet Home by Lucy, c'est le nom de ma boutique, je suis placé dans le centre ville. " , lui explique la demoiselle. Maïly réfléchit un instant. La belle essaie de se souvenir si elle a déjà croisé l'enseigne. Rien ne lui revient en mémoire. Peut-être n'a-t-elle pas fait attention. Ce ne sera pas le cas dans le futur. La jeune femme compte bien essayer de retrouver ce Home sweet Home by Lucy. Elle pousse une de ses mèches de cheveux. « Je ne pense pas l'avoir vu en effet. J'irais y faire un tour un jour quand j'aurais un peu de temps...  », décide la demoiselle en lui adressant un bref et léger sourire. La brune semble observer de nouveau la peinture. Maïly commence à devenir anxieuse. Elle n'est pas très sûre que la jeune femme l'apprécie vraiment. Elle lui dit vouloir la garder mais c'est peut-être par simple politesse. Il est évident à présent que la décoratrice a compris que May en est l'auteur. " Je suis désolée hum.. Maïly, mais ça serait possible de voir ces autres toiles? Celle ci est juste superbe, alors je me doute que le reste doit être tout aussi sensationnelle, cet artiste est bourré de talent!", lui demande Lucy. La brunette se mord la lèvre inférieure indécise. Elle a au moins la gentillesse de prétendre avoir cru son précédent mensonge puisqu'elle fait référence à l'artiste comme une autre personne qu'elle. May hésite encore un instant sortant ses mains de ses poches, sautillant légérement d'un pied à l'autre. Ça la flatte d'un côté de se dire que quelqu'un peut apprécier ses œuvres. Elle a un peu peur de la décevoir. Lucy est la seule personne à ce jour qui a vu un de ses tableaux. « Okay. », lui lance-t-elle finalement encore un peu  hésitante. Après tout, Lucy semble avoir apprécier une de ses toiles, c'est déjà bien. Une de ses toiles qu'elle pensait jeter en plus. Maïly marche jusqu'à la porte de l'immeuble. Elle ouvre la porte d'entrée puis la tient ouverte pour la laisser entrer. La jeune femme grimpe les marches deux par deux comme bien souvent. Elle est trop impatiente d'arriver chez elle. La belle ouvre sa porte puis laisse entrer la belle. « Excuse moi pour le désordre. Je peux tu tutoyer ? Je pense que maintenant que tu sais où j'habite, nous avons sûrement passé les banalités d'usage. », lui dit-elle en refermant sa porte derrière elle. L'avocate relève son chevalet et ramasse sa palette de peinture sèche et souillée. Elle se retourne pour la regarder.  « Elles sont un peu partout. Il y en a une dizaine pour l'instant. Ce n'est pas grand chose. C'est vraiment pas terrible non plus. », lui explique May en grimaçant. Elle est persuadée que son art ne vaut pas un seul regard mais si cette quasi-inconnue est prête à perdre son temps, pourquoi l'empêcherait-elle ? Et puis, cela lui permet aussi d'avoir un avis extérieur. En tout cas, la décoratrice lui semble bien sympathique.

_________________
   
(◊)   you're not  just a pretty face, are you?
{ as of this second, i am going to act
like the hero that i am. } 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: Coincée dehors sans mes clés.. et un long week end qui s'anonce sans possibilité de rentrer chez moi..
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: “ Art is nothing but feeling ” (◊) lucy   Mar 28 Juil - 15:30




Art is nothing but feeling
► Maïly & Lucy ◄

 Elle Elle regarde la jeune femme face à elle réfléchir, cherchant surement dans les rues d'Auckland le magasin. Lucy sait que son magasin est petit, et pas très connu. Mais grâce aux acheteurs réguliers, et à quelques décorations d'appart et de soirée, elle peut vivre suffisamment bien. Et ça ne l'étonne pas elle lui dit qu'elle ne connaît pas. J'hésite un moment avant de lui demander si je peux voir les autres toiles auxquelles elle a fait références quelques minutes plus tôt. Et c'est elle qui semple hésitait à présent. Peut-être parque qu'elle a surement compris que si je montais j'allais voir que c'était elle qui a peint ce tableau. Ou alors parce qu'elle n'a pas envie de montrer ces œuvres. Pourtant Lucy elle sait, elle sait que ce tableau-là qui lui parle tant et qu'elle tient dans ces mains, il est fabuleux, il est superbe, et il pourrait se vendre en moins de deux minutes. « Okay. » Okay? Elle sourit de toutes ses dents, surprise, mais contente à la fois. Elle la suit silencieusement espérant qu'elle ne change pas d'avis au dernier moment. Parce que oui, elle s'est montré bizarre, elle devait se l'avouer, et oui Maïly aurait pu la prendre pour une psychopathe. Elle souffla de soulagement quand elle rentra dans l'appartement, maintenant elle ne pouvait plus changer d'avis, Maïly allait être obligée de lui montrer ses toiles.  Elle l'entendit s'excuser pour le désordre. " Oh pas de soucis, je suis bordélique alors rien ne pourraient ma choquer, eh oui, ça sera mieux, surtout que je suis loin de la cinquantaine, donc loin du vouvoiement" Elle observa la jeune femme relever son chevalet, c'était définitivement elle qui peignait ces œuvres. Œuvres qu'elle regarda toute attentivement, époustouflée à chaque nouvelle toile par le talent de la jeune femme. " Je suis désolée de te dire ça comme ça Maïly, mais c'est vraiment une honte de les laisser cacher ici. Elles sont superbes! c'est vraiment incroyable ce que cet artiste fait. Ou ce que tu fis avec un pinceau!?" de toute façon il fallait bien que la vérité soit rétablie à un moment donné. En paroles. Pour montrer à la jeune femme qu'elle ne tenait pas rigueur du mensonge bénin qu'elle avait dit en bas de l'immeuble elle lui assena un clin d'œil amical. Puis se repencha vers un autre tableau en posant celui qu'elle avait sauvé de la benne à ordures à côté. "Ces toiles valent vraiment la peine d'être exposées autre part qu'ici, vraiment, et j'aimeraient vraiment les mettre dans ma boutique. " Lucy se rappela une seconde que Maïly n'avait aucune idée d'où était la boutique et fouilla dans son sac en quête d'une carte qu'elle avait fait faire des mois auparavant. Quand elle en eut trouvé une elle lui tendit une petite carte grise ou un oiseau qui s'envolait était représenté avec ses coordonnées, et l'adresse de sa boutique. " je sais que tu ne me connais pas, et qu'il n'y a aucune raison pour que tu me fasses confiance, mais ces toiles sont superbes, et elles méritent vraiment d'être vue." Lucy se détourna de la jeune femme une fois qu'elle eu prit la petite carte et retourna à l'observation des toiles, s'imaginant déjà où les mettre dans sa boutiques. ce travail de décoratrice lui plaisait mais quand elle découvrait des perles comme ça, elle l'adorait d'autant plus. 

_________________
Love me. Kiss me.


Mieux vaut souffrir d'avoir aimé que de souffrir de n'avoir jamais aimé.
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE: EAST-SIDE
Luck's karma: Vous vous êtes fait piquer par une guêpe, jusque là, rien de bien étonnant. Quoique. Cela ne vous est jamais arrivé et que, vous venez donc seulement d'apprendre que vous y êtes salement allergique.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: “ Art is nothing but feeling ” (◊) lucy   Sam 1 Aoû - 14:45


A work of art is above all an adventure of the mind.
☾ Eugene Ionesco.

Maïly la fait rentrer dans son appartement. Ce n'est sûrement pas très prudent. Après tout, elle ne la connait pas. Lucy pourrait très bien être un sociopathe avec un penchant pour l'art. Elle ne serait sûrement pas la première dans ce cas là. Pourtant, May a envie de la croire. Elle a envie de se dire que cette parfaite inconnue n'a aucune raison de lui mentir et qu'elle dit la vérité. C'est peut-être ou peut-être pas le cas. Lucy lui inspire confiance en tout cas. La brune s'excuse pour le désordre. L'art nait du chaos.   " Oh pas de soucis, je suis bordélique alors rien ne pourraient ma choquer, eh oui, ça sera mieux, surtout que je suis loin de la cinquantaine, donc loin du vouvoiement", la rassure la décoratrice. May lui adresse un sourire. Elle ne voit pas quoi ajouter de plus. Alors, la brune ramasse un peu les choses qui jonchent sur le sol. C'est plus pour le principe qu'autre chose. La belle relève son chevalet et dépose sa palette de peinture un peu plus loin. Il faudra qu'elle la nettoie tout à l'heure. Lucy semble quand à elle observer ses tableaux. Maïly est un peu stressée et anxieuse. Elle se mord la lèvre inférieur. Quand il est question de ses tableaux, le doute l'envahit toujours bien trop. " Je suis désolée de te dire ça comme ça Maïly, mais c'est vraiment une honte de les laisser cacher ici. Elles sont superbes! c'est vraiment incroyable ce que cet artiste fait. Ou ce que tu fis avec un pinceau!?", déclare la demoiselle. Son cœur rate un battement. Elle laisse échapper un léger rire nerveux. Le fait qu'elle en soit l'auteur est à présent évident. Cela ne rend pas les choses plus faciles pour autant. May est mal à l'aise. Elle ne sait pas trop pourquoi elle a accepté de la laisser voir ses œuvres. La brune la laisse poursuivre. " Ces toiles valent vraiment la peine d'être exposées autre part qu'ici, vraiment, et j'aimeraient vraiment les mettre dans ma boutique. ", lui lance-t-elle. Maïly déglutit en silence. Cela signifierait que d'autres personnes verraient ses tableaux. Elle n'est pas vraiment prête pour ça...  « Hum... Euh... », s'échappe de sa bouche. Elle ignore comment lui expliquer que ces toiles n'ont pas leur place autre part qu'ici. Cela lui semble bien trop de pression, bien de trop de doute. Ce serait dévoilé beaucoup trop à des inconnus. La brunette semble chercher quelque chose dans son sac. " je sais que tu ne me connais pas, et qu'il n'y a aucune raison pour que tu me fasses confiance, mais ces toiles sont superbes, et elles méritent vraiment d'être vue." , lui explique la belle. Au bout de quelques secondes, elle en sort une petite carte rectangulaire. Lucy la lui tend. May la prend. Elle passe son index sur la carte : lucy louvel home sweet home by lucy. Son entreprise a l'air exister véritablement c'était déjà ça. L'avocate pourrait s'en assurer très rapidement de toute manière. Nash l'observe alors. L'inconnue se balade de toile en toile. Elle semble vraiment intéressée par ses peintures. Ça la surprend. May hésite pourtant toujours. « Je suis désolée mais je ne pense que ce soit une très bonne idée. Puis, je ne pense qu'elle plairait tant que ça... », lui répond la demoiselle. May s'éloigne pour la laisser continuer tout de même à regarder ses "œuvres". Une fois dans la petite cuisine, la brune lui demande en passant sa tête dans l'encadrement de la porte : « Est-ce que tu souhaites boire quelque chose ? »

_________________
   
(◊)   you're not  just a pretty face, are you?
{ as of this second, i am going to act
like the hero that i am. } 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: Coincée dehors sans mes clés.. et un long week end qui s'anonce sans possibilité de rentrer chez moi..
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: “ Art is nothing but feeling ” (◊) lucy   Ven 14 Aoû - 18:14




Art is nothing but feeling
► Maïly & Lucy ◄

 Elleregarde Maïly qui hésite fortement en face d'elle. Elle la voit réfléchir, et elle sent d'avance qu'il va falloir la convaincre et la mettre en confiance pour arriver à les exposer dans sa boutique. « Je suis désolée mais je ne pense que ce soit une très bonne idée. Puis, je ne pense qu'elle plairait tant que ça... ». Lucy voit bien que la jeune femme qui lui fait face à peur de montrer son talent, parce qu'elle n'y croit pas. Pourtant la jolie brune en est certaine, ces toiles sont splendides, et elles plairaient beaucoup. Elle réfléchit tout en continuant à faire le tour des peintures, une à une, pour ne pas brusquer la jeune femme avec des mots maladroits. Parce que la maladresse ça la connaît à Lucy, surtout depuis qu'elle n'est plus avec Sam. Elle souffle discrètement, ne voulant pas faire croire à la jolie femme  qu'elle s'ennuie bien au contraire, ça la distrait, et ça lui fait du bien, de se retrouver face à ses peintures. Elle craque particulièrement sur une des toiles, les couleurs d'automne de cette peinture lui transmettent un sentiment de sérénité. Elle ferme les yeux deux secondes pour profiter de ce sentiment qui traverse son corps. Et puis elle entend son hôte l'interrompre dans son activité." Je veux bien un verre d'eau si ça ne te déranges pas?" Elle lui lance un sourire franc, et reprend. " Je comprends que tu ne sois pas prête à voir toutes tes peintures exposées. alors je te propose quelque chose. J'adore vraiment la peinture que tu allais jeter. Alors si tu veux bien je la mettrais dans la boutique, si elle plaît, je te tiens informé et si elle ne plaît pas, je te le dirais aussi. Après si tu ne veux vraiment pas les montrer je la mettrais dans mon bureau, mais si tu l'avais vraiment mise à la poubelle des gens l'aurait vu aussi, les éboueurs par exemple, et puis tu n'as rien à perdre! " Elle se place face à l'artiste et attend sa réponse, certes l'histoire des éboueurs n'était pas très plausible, mais elle avait raison sur le fait que les peintures étaient formidables et qu'elles plairaient. Maïly avait vraiment du talent, et c'était vraiment, vraiment, vraiment dommage qu'il reste caché dans son appartement. Elle prit le verre d'eau que la jeune femme lui tendait, et but une gorgée d'eau. Fermant les yeux de bien-être en sentant le liquide froid dans sa gorge. Elle rouvrit ces jolis yeux marron et les planta dans ceux de la jeune femme. " Tu sais, qui ne tentes rien n'a rien... Et je crois vraiment en ces peintures, donc en toi. " C'était vrai, même si elle ne la connaissait pas, elle y croyait. Profondément. " et puis je ne t'offre pas une carrière d'artiste, hein, je ne suis que décoratrice. "

_________________
Love me. Kiss me.


Mieux vaut souffrir d'avoir aimé que de souffrir de n'avoir jamais aimé.
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE: EAST-SIDE
Luck's karma: Vous vous êtes fait piquer par une guêpe, jusque là, rien de bien étonnant. Quoique. Cela ne vous est jamais arrivé et que, vous venez donc seulement d'apprendre que vous y êtes salement allergique.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: “ Art is nothing but feeling ” (◊) lucy   Mar 18 Aoû - 19:14


A work of art is above all an adventure of the mind.
☾ Eugene Ionesco.

Maïly ne s'attendait pas du tout à ce que sa journée se déroule ainsi. Elle n'avait rien de prévu avant le soir même. May comptait bien profiter de ce petit moment de repos pour ne rien faire. C'était tellement bon parfois de ne rien faire du tout. C'était relaxant et apaisant. Elle avait l'impression de prendre un peu de temps pour elle. Elle s'était mise à peindre une toile. Cette même toile s'était avérée un autre échec. Dans une rage commune à bien d'autres éternels insatisfaits, May avait jeté son oeuvre dans une benne à ordure. Seulement, elle avait été interrompu par une brunette. Cette demoiselle s'est présentée comme Lucy Louvel. Lucy est décoratrice d'intérieur. Et bizarrement, la belle semble s'intéresser à ses tableaux. May l'a alors conduite chez elle pour lui montrer le reste de sa collection. Personne à ce jour n'est au courant de son petit passe temps. Personne à part Lucy. Cette dernière lui propose de prendre certaines de ses peintures. La jeune femme se prépare un petit thé prenant le temps de réfléchir un peu plus à cette proposition qu'elle vient de décliner. Elle lui propose de lui servir à boire en se penchant de l'encadrement de la porte de la cuisine. Lucy lui lance un large sourire franc.  " Je veux bien un verre d'eau si ça ne te déranges pas? Je comprends que tu ne sois pas prête à voir toutes tes peintures exposées. alors je te propose quelque chose. J'adore vraiment la peinture que tu allais jeter. Alors si tu veux bien je la mettrais dans la boutique, si elle plaît, je te tiens informé et si elle ne plaît pas, je te le dirais aussi. Après si tu ne veux vraiment pas les montrer je la mettrais dans mon bureau, mais si tu l'avais vraiment mise à la poubelle des gens l'aurait vu aussi, les éboueurs par exemple, et puis tu n'as rien à perdre! " , continuait la brune. May ne pouvait que reconnaître que la demoiselle semblait déterminée. Et la détermination était un trait de caractère que May affectionnait très particulièrement. Elle pouvait être intraitable en affaires. Elle même avait du mal à ne pas pousser plus loin et à s'empêcher de tenter de pousser les autres à voir sa version des choses. L'art de convaincre sûrement qui la fascinait autant. Elle était sûrement capable aujourd'hui de vendre un aspirateur obsolète et en panne à un pauvre hipster innocent sans grand mal. Enfin, ce n'était pas vraiment la question. La demoiselle revient dans la pièce à vivre un plateau dans les mains. Elle dépose le verre d'eau froide sur la table et sa tasse de thé. La brune prend son verre et le boit doucement. May souffle sur son thé encore brûlant. Lucy plante ses yeux dans les siens. " Tu sais, qui ne tentes rien n'a rien... Et je crois vraiment en ces peintures, donc en toi. et puis je ne t'offre pas une carrière d'artiste, hein, je ne suis que décoratrice. ", lui assure Lucy. Maïly sourit elle-aussi. Elle ne manque pas de persévérance la demoiselle.  L'avocate se décide à lui répondre. Elle n'a même pas fait exprès de ne pas lui répondre. Elle a écouté sa plaidoirie en entier pourtant. Ce sont juste les mots qui ont pris effet dans son esprit. Ce dernier les a pesé et a pris son temps avant d'établir un verdict. « tu n'as pas tort. je suis partante. tentons donc cette aventure. après tout, qu'est-ce que j'ai à perdre?  », décide-t-elle finalement en secouant ses épaules.

_________________
   
(◊)   you're not  just a pretty face, are you?
{ as of this second, i am going to act
like the hero that i am. } 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: Coincée dehors sans mes clés.. et un long week end qui s'anonce sans possibilité de rentrer chez moi..
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: “ Art is nothing but feeling ” (◊) lucy   Mer 19 Aoû - 21:44




Art is nothing but feeling
► Maïly & Lucy ◄

Elle observe la jolie brune qui lui tient face et continue son discours. Elle voit bien que même si elle ne parle pas la jeune femme écoute attentivement et intègre chaque mot. Lucy termine son  monologue, elle n'est pas douée pour ça. Elle n'a jamais été doué pour convaincre les gens. Ce n'est pas faute d'essayer pourtant mais non, ça n'a jamais été son truc. Pourtant le destin semble être de son côté pour une fois. C'est du moins ce que la petite brune pense quand elle entend Maïly parler   « tu n'as pas tort. je suis partante. tentons donc cette aventure. après tout, qu'est-ce que j'ai à perdre?  ». Elle fait un grand sourire à la jeune femme et s'avance vers elle, détournant enfin son attention des peintures. " Génial, alors euh, je veux pas te presser ni avoir l'air impatiente, mais c'est la procédure, je n'ai pas le droit d'exposer des peintures sans l'accord écrit de l'artiste à moins qu'il soit mort. Mais ce n'est pas ton cas" Elle sourit, amusé de son humour, qui était il fallait l'avouer franchement à refaire. Elle continue pourtant l'air décidée " donc... hum un avocat m'a fait des papiers, mais ils sont à la boutique, tu veux que je te les envoie? Ou que je revienne un autre jour avec eux? Et si je le vends, si tu veux bien que je le vende, a moins que tu préfères simplement qu'il reste dans la boutique, tu as 60% du prix, à moins que tu veuilles négocier, c'est comme tu veux. Ensuite pour un tableau comme celui-là... " Elle pointe celui que l'artiste allait jeter dans la poubelle " tu peux facilement mettre le prix à... 100, 120 mais là encore c'est toi qui à le dernier mot sur le prix, ton art, ton prix" Elle reporte son attention sur la jeune femme qui  se tient près d'elle et sourit d'un air gêné, comprenant qu'elle a à peine repris son souffle, et qu'encore une fois elle n'a pas laissé la brunette s'exprimer. Elle soupire, se maudissant elle-même puis grimace avant de s'excuser. " Désolés, je parle beaucoup... mais hum pour ma défense si je ne dis pas tout ça d'un coup, j'en oublie toujours la moitié" et c'était vrai, Lucy était le genre de personne à tout oubliée. La preuve il n'y a pas si longtemps elle a perdu ces clés, et ce n'était pas la pire des situations qui lui était arrivée. Elle secoua la tête, chassant ces anecdotes de son esprit et observa la jeune femme face à elle. Vu comment elle observait chacun des mouvements de Lucy, et comment elle prenait son temps avant de répondre, elle était forcément dans un métier où elle rencontrait toutes sortes de gens qui fallait qu'elle toise et comprennent vite. Elle se tenait droite, et avait l'allure d'une femme importante, malgré les taches de peinture présente un peu partout sur elle.  
[/size]

_________________
Love me. Kiss me.


Mieux vaut souffrir d'avoir aimé que de souffrir de n'avoir jamais aimé.
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE: EAST-SIDE
Luck's karma: Vous vous êtes fait piquer par une guêpe, jusque là, rien de bien étonnant. Quoique. Cela ne vous est jamais arrivé et que, vous venez donc seulement d'apprendre que vous y êtes salement allergique.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: “ Art is nothing but feeling ” (◊) lucy   Mar 25 Aoû - 15:10


A work of art is above all an adventure of the mind.
☾ Eugene Ionesco.

Après avoir beaucoup hésité, May avait choisi de sauter le pas. May s'était décidée à accepter la proposition de Lucy. Lucy allait emporter quelques toiles avec elle. La brunette détourne son attention des peintures pour lui adresser un large sourire.   " Génial, alors euh, je veux pas te presser ni avoir l'air impatiente, mais c'est la procédure, je n'ai pas le droit d'exposer des peintures sans l'accord écrit de l'artiste à moins qu'il soit mort. Mais ce n'est pas ton cas.  donc... hum un avocat m'a fait des papiers, mais ils sont à la boutique, tu veux que je te les envoie? Ou que je revienne un autre jour avec eux? Et si je le vends, si tu veux bien que je le vende, a moins que tu préfères simplement qu'il reste dans la boutique, tu as 60% du prix, à moins que tu veuilles négocier, c'est comme tu veux. Ensuite pour un tableau comme celui-là... tu peux facilement mettre le prix à... 100, 120 mais là encore c'est toi qui à le dernier mot sur le prix, ton art, ton prix ", lui expliquait la décoratrice. Un léger sourire se dessinait au coin des ses lèvres. Les copyrights. Lucy soupirait et lui adressait un sourire gêné. En effet, May s’éclipsait quelques instants pour chercher un morceau de papier dans son bureau. La brunette écrivit quelques mots sur un papier ainsi que la date puis signa celui-ci afin de l'autoriser à exposer ses peintures. L'avocate lui tendit le papier. « ça devrait convenir je pense. Dis moi si ce n'est pas le cas. Tu peux toujours comparer mais normalement cela devrait être bon. Je pense qu'il a écrit la même chose. On peut toujours signer un contrat si mon accord écrit ne suffit pas. Pour ce qui est du prix, je ne sais pas. Je pense qu'on peut commencer par voir s'il plait ou non. Et ensuite, éventuellement si quelqu'un est intéressé... », expliquait-elle. Maïly fronçait les sourcils. Elle était toujours quelque peu septique. Il ne lui semblait pas qu'on puisse s'intéresser ou apprécier ses tableaux. Ils n'avaient rien de spécial. Et son talent était inexistant. "  Désolés, je parle beaucoup... mais hum pour ma défense si je ne dis pas tout ça d'un coup, j'en oublie toujours la moitié ", s'excusait Lucy. Maïly lui sourit. Ce n'était pas un problème. Elle pouvait parler autant qu'elle voulait. La demoiselle acceptait et souhaitait dévoiler ses toiles au grand public alors c'était déjà bien. Elle semblait penser que ses toiles avaient une quelconque valeur. C'était déjà beaucoup pour notre avocate. « Ne t'en fais pas pour ça... J'ai déjà vu et entendu bien pire... Mais qu'est-ce qui vous a amené par ici au faite? », lâchait-elle. La brune pris une gorgée de son thé attendant patiemment sa réponse.

_________________
   
(◊)   you're not  just a pretty face, are you?
{ as of this second, i am going to act
like the hero that i am. } 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: “ Art is nothing but feeling ” (◊) lucy   

Revenir en haut Aller en bas
 

“ Art is nothing but feeling ” (◊) lucy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]
» 05. Can't fight this feeling anymore.
» Bed, stay in bed, the feeling of your skin locked in my head
» Got me feeling drunk and high. So high. (Mag)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AUCKLAND :: EAST-SIDE :: habitations-