AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et si je comprenais pas moi même ce qui m'arrivais hein? ► Clark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: Coincée dehors sans mes clés.. et un long week end qui s'anonce sans possibilité de rentrer chez moi..
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Et si je comprenais pas moi même ce qui m'arrivais hein? ► Clark   Mer 15 Juil - 16:09




Et si je comprenais pas moi même ce qui m'arrivais hein?
► Clark & Lucy ◄

Elle retourna le petit panneau qui ornait la porte de sa boutique tout en regardant la rue quasiment vide. Il était tôt, et elle ouvrait sa boutique plutôt ce samedi matin; plus tôt qu'à son habitude. Que pouvait elle faire d'autre de toute manière. Elle retourna derrière le comptoir pour passer dans la pièce de derrière où elle avait eu la sagesse lors de l'ouverture de disposer un canapé. Durden la regardait couché par terre, l'air de lui demander son petit déjeuner. encore là elle se félicita d'avoir pensé à prendre des croquettes pour son chien dans sa boutique. En revanche elle n'avait rien pour déjeuner et la boulangerie d'en face n'était pas ouverte avant une bonne heure. Elle se laissa tomber sur le canapé après avoir servi à Durden ses croquettes. Elle ne pouvait pas croire que ça lui arrivait réellement. Pour une énième fois elle renversa son sac près d'elle et essaya de retrouver ses clés. Impossible. Elle avait vraiment perdu ses clés... Elle finit par se résigner à la situation. Elle avait été obligé de dormir dans sa boutique cette nuit parce qu'elle n'avait pas été capable de mettre la main sur ces clés. Et son double bien évidemment, était à l'intérieur de la maison. Elle mis sa tête entre ses mains pour râler deux minutes quand Durden les lui lécha. Un petit rire s'échappa de ses lèvres. Ce chien était définitivement son meilleur ami et son meilleur soutien. Ce dernier s'assit et aboya joyeusement. " oui oui, je vais trouver une solution, et je ne baisse pas les bras Durden. " depuis que Sam était parti elle se surprenait à parler de plus en plus au chien, plus qu'aux humains presque, du moins c'était les seules fois où personne ne lui demandait comment elle allait, et ça c'était parfait. Elle marcha le chien à ses côtés jusqu'au comptoir et s'agenouilla pour lui donner une caresse, mais aussi pour prendre le bottin qu'elle avait toujours sous la caisse. Serrurier... Lucy sourit grandement quand elle vit le nombre de serruriers dans la ville, ce soir elle dormait chez elle. Cependant son sourire se perdit vite au fur et à mesure qu'elle appelait les numéros. Fermé le samedi... Et c'était férié Lundi. On s'acharnait sur elle. Elle savait qu'elle avait fait une connerie, c'était une raison pour s'acharner sur elle comme ça? Elle raccrocha rageusement le téléphone lorsque le dernier numéro laissa place à une boîte vocale. Elle n'en pouvait plus. Sa vie était presque parfaite et en un mois tout c'était écroulé, et maintenant voilà qu'elle ne pouvait plus rentrer dans sa propre maison... Elle allait pêter un plomb, elle le sentait venir à mille lieues. Elle posa ses coudes sur les comptoirs et enfouit à nouveau sa tête dans ses bras. Comment allait elle faire? Elle n'avait rien sur elle... pas même des habits de rechanges. Ça s'annonçait mal. Très mal. Le bruit d'un oiseau retentit et elle leva la tête, c'était la sonnette qui indiquait qu'un client venait de franchir la porte de la boutique. Elle souffla, pas prête du tout à être toute souriante avec qui que ce soit, et leva la tête vers l'intrus, un sourire coincé au visage. Le sort s'acharnait sur elle. Ses sentiments se mélangèrent, honte, tristesse, excitation, joie. Tout à la fois. Elle ne souriait plus. Clark. Qu'était elle censé faire? Elle ne l'avait pas rappelé trop honteuse d'être la cause ses points de suture, trop honteuse de la façon dont s'était terminé leur dernière soirée. Trop honteuse de ce qui s'était passé. Il l'avait fait se sentir vivante à nouveau, il l'avait fait oublier ces problèmes de couple, et même Sam pendant un instant. Ce qui avait été fatal à son couple qui était pourtant si solide, à son futur déjà dessiné, et à sa vie qu'elle aimait tant. Il avait tout changé. Et si une part d'elle-même aurait voulu ne jamais le rencontrer et ne jamais faire ce qu'elle avait fait avec lui. Une autre partie d'elle-même ne pouvait nier que tout ça ne soit pas anodin...elle avait des sentiments pour lui, et même si elle espérait de tout cœur que Sam reviennent, elle ne pouvait effacer ses sentiments, elle ne pouvait que les ignorer. Et c'était plus facile quand elle ne le voyait pas. cependant elle ne pouvait pas l'éviter éternellement.. Il était bel et bien là en face d'elle, et elle ne pouvait l'ignorer. "Clark?" Sa voie s'était cassée..Elle ne savait pas comment agir. Encore une fois une partie d'elle même souhaité qu'il parte au plus vite, et une autre souhaité se refugiait dans ses bras pour retourner le bonheur qu'elle y avait ressenti quelques semaines auparavant, pour s'échapper de ses soucis.Elle se redressa et s'avança vers lui tout en s'arrêtant à une distance raisonnable. "Comment va ta tête?" Je faisais référence aux points de suture" Je sais que j'aurais dû t'appeler... mais c'était trop ... compliqué pour moi... je suis désolée Clark..." C'était minable, mais au moins elle arrivait à parler, du moins un peu plus que quand elle avait vu Sam...et puis c'était plus facile avec Clark, ce n'était pas lui qu'elle avait trompé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Et si je comprenais pas moi même ce qui m'arrivais hein? ► Clark   Ven 17 Juil - 13:37


♢ ♢ ♢
You can pretend it's meant to be but you can't stay away from me.

Clark y avait réfléchit durant des jours avant de se décider : il devait voir Lucy. Il devait lui parler, mettre les choses au clair.  Il avait alors pris son courage à deux mains et sa voiture pour aller en direction de la boutique de Lucy. Il savait que c'était le meilleur endroit pour la voir. Il ne risquait pas de tomber sur Sam et de rendre la situation encore plus gênante. La jeune femme avait subi de plein fouet la colère de son fiancé. Il se sentait coupable même s'ils étaient deux dans cette situation. Il voulait être sur qu'elle allait bien. Il ne tenait pas non plus à l'avouer, mais elle lui manquait terriblement. Il ressentait ce besoin de la voir qu'il ne contrôlait pas. Clark avait pris sa respiration avant d'entrer. A vrai dire il ne savait absolument pas quoi lui dire. Il avait réfléchit à tout sauf à l'aspect du discours. Il pensait que ça viendrait naturellement. Il se trompait lourdement. Il n'y avait pas de mode d'emploi pour parler à la femme avec laquelle on a couché et qui hante nos pensées. Maintenant qu'il était devant elle il se demandait si c'était une bonne idée. Lucy semblait surprise voir gênée par sa présence. Peut-être que finalement tout ceci n'avait été qu'un coup d'un soir et qu'elle priait dieu pour ne pas le revoir. Cette pensée lui serrait le cœur, mais il devait savoir et s'adapter à la situation. Il accepterait la décision de la jeune femme. Après tout il sait bien que ce type de relation ne termine jamais bien. Il ne savait pas comment se comporter. Il était la cause de ses soucis avec Sam et ça n'était pas évident. Pour autant la voir lui faisait du bien, cela lui serrait le cœur sans qu'il ne puisse l'expliquer. Il se contenta de hocher la tête.  Il n'était pas au meilleur de sa forme en ce moment. Pendant un bref instant il pensait que la vie lui souriait à nouveau. Il avait rencontré une jeune femme aussi sexy qu'intéressante qui l'avait rendu dingue. Il a fallu qu'il tombe sur la fiancée d'un collègue pour gâcher son fantasme. Un fantasme oui puisqu'elle était déjà promise à un autre, elle ne cherchait que l'amusement, un moyen de se libérer de son quotidien du moins c'est ce qu'il pensait. C'est ironique quand on sait qu'il s'est amusé avec un grand nombre de femmes. Pour autant avec elle il avait ressenti autre chose.  Lucy se sentait obligée de s'excuser envers lui. Est-ce qu'elle s'excusait pour avoir couché avec lui ? Est-ce quelle s'excusait parce qu'elle regrettait ? Ou est-ce qu'elle s'excusait parce que son fiancé fou de rage à juste titre lui avait fichu une sacrée dérouillée ? Il n'en savait rien. Aussi dingue que ça puisse paraître il ne regrettait pas cette folle aventure aussi éphémère fut-elle, ce qu'il regrettait c'était la façon dont cela s'était terminée. « Ne t'excuse pas, nous étions deux la dernière fois. Je comprends que tu ne rappelles pas. » Lui rappela Clark. Il ne tenait pas à ce qu'elle se sente coupable, il assumait sa part de responsabilité. Il était un grand garçon capable de supporter les conséquences. « Évidemment je ne me doutais pas que tu étais sa Lucy. » Rajouta le beau blond avant de laisser échapper un léger rire ironique. Sa lucy... Elle était sa Lucy il le savait. C'était tellement étrange parce qu'ils se connaissaient très peu à vrai dire, mais il se sentait proche d'elle. Il n'expliquait pas cette attraction qu'il ressentait pour elle. Peut-être que c'était son côté masochiste qui le poussait à désirer l'inaccessible. Maintenant qu'il était devant elle il devait lui dire la raison de sa venue. Il ne venait pas simplement retourner le couteau dans la plaie ou rendre les choses plus difficiles avec la jeune femme. Bien au contraire il voulait arrondir les angles et rendre la situation plus claire pour tout le monde. « Je voulais te voir, qu'on parle. Si c'est pas le bon moment ou si tu ne préfères pas je le comprendrais. » Lui confia Clark. Il ne tenait pas à devenir un poids pour la jeune femme. Peut-être que sa présence ne ferait qu'aggraver sa relation avec Sam. Il ne voudrait pas en rajouter une couche. Il donnait donc le choix à la jeune femme sans lui en tenir rigueur.  Derrière son image de je m'enfoutiste se cache un homme qui respecte l'engagement d'une vie. Certes ils n'étaient pas mariés, mais presque. Pour autant il continuait à la regarder comme si elle était la plus belle chose qu'il ait vu. Il ne pouvait s'en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: Coincée dehors sans mes clés.. et un long week end qui s'anonce sans possibilité de rentrer chez moi..
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pas moi même ce qui m'arrivais hein? ► Clark   Ven 17 Juil - 21:28




Et si je comprenais pas moi même ce qui m'arrivais hein?
► Clark & Lucy ◄

Ce n'était vraiment pas sa journée, l'affaire des clés la préoccupait sérieusement.  Et pourtant, le voir en face d'elle lui procurait un peu de réconfort, elle ne pouvait pas l'expliquer. Oui c'est vrai qu'elle aimait Sam, de tout son cœur, mais Clark...c'était Clark, elle ne pouvait pas expliquer ce sentiment de bien-être qu'il lui procurait...même si elle avait ressenti le même pendant longtemps avec Sam...« ne t'excuse pas, nous étions deux la dernière fois. Je comprends que tu ne rappelles pas. »Je le regarde, et je suis tout de même soulagé que le ton de sa voie ne soit pas celui d'un homme énervé ou froid. Je sens mes épaules se détendre, et je lui souris timidement.  « Évidemment je ne me doutais pas que tu étais sa Lucy. » Sa Lucy, l'entendre fait mal. Je ne suis plus sa Lucy. Il ne veut plus que je sois sa Lucy. Je baisse la tête. Et  avant de lisser le bas de son chemisier crème elle souffle doucement " Tu ne pouvais pas savoir...c'est de ma faute. Je suis plus la Lucy de personne Clark.  " Oui ça l'était de sa faute. Le fait qu'elle lui dise qu'elle n'était plus la Lucy de qui que ce soit n'était qu'une constation, pour elle même, parce que le dire à voie haute le rendait plus réel. Même si ca faisait mal. Elle ne se le disait presque jamais pour éviter de pleurer, mais c'était sa faute. Elle était fiancée, et qu'elle soit profondément attirée par quelqu'un d'autre n'aurait pas dû la chambouler au point de céder à la tentation. Clark n'y était pas pour grande chose, il ne pouvait pas savoir que son collègue était son fiancé. Il ne pouvait pas savoir. Tout était de la faute de la jolie brune, et elle le savait. Et pourtant même si c'etait sa faute, elle ne regrette pas tellement le moment passé avec Clark elle ne les regrette pas. Elle regrette le contexte dans lesquels ses moments se sont passés. Elle regrette d'avoir fichu son couple en l'air, d'avoir blessé Sam. Mais elle ne regrette pas Clark.C'était si contradictoire... Sam, Clark...son couple, son cœur, ses envies, ses besoins. Elle repense à sa rencontre avec Sam dans la voiture... et chasse cette idée de sa tête. Clark est en face d'elle et elle a déjà fait suffisamment de mal aux deux -elle suppose- pour penser avec l'un quand elle est avec l'autre. Elle relève la tête, et le regarde en plantant ces yeux dans les siens, espérant qu'il comprenne que qu'elle ne sais pas comment agir avec lui... Rêve toujours Lucy!  « Je voulais te voir, qu'on parle. Si ce n'est pas le bon moment ou si tu ne préfères pas je le comprendrais. » Quelque part il lui sauve la mise elle ne se voyait de toute façon pas resté toute la matinée à sourire aux éventuels clients. D'un autre côté elle redoutait cette conversation. Mais c'était le destin. Encore une fois, elle y croyait dur comme fer. Alors elle devait le faire, parce que Clark était en face d'elle et que elle ne pouvait pas le renvoyé, elle n'en avait pas forcèment envie non plus. Et puis oui, elle n'avait rien de mieux à faire. " ne t'en fais pas, c'est bon, et tu as raison, il faut que l'on parle. Tu veux que l'on aille boire un café? Ou si tu veux on peut rester ici, j'ai un canapé à l'arrière pour discuter tranquillement.?" Je le regarde à nouveau, et j’aperçois, les points de suture... instinctivement je m'approche, mais je stoppe mon geste sachant très bien que j'allai toucher la cicatrice du bout des doigts. Je me maudis deux secondes sachant très bien que ce n'est pas en ayant des gestes comme ça que je vais clarifier la situation... alors je me contente d'être à près d'un mètre de lui et de pointer du doigt la blessure " Ça se soigne bien? " comment lui demander si ça lui fait mal? S'il souffre, ce qu'a dit le médecin... Ça ferait définitivement trop impliquée... et elle l'était c'était certain, mais si elle pouvait éviter de rajouter des parts d'ombre dans toute cette histoire...   

_________________
Love me. Kiss me.


Mieux vaut souffrir d'avoir aimé que de souffrir de n'avoir jamais aimé.
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Et si je comprenais pas moi même ce qui m'arrivais hein? ► Clark   Sam 25 Juil - 15:22


♢ ♢ ♢
You can pretend it's meant to be but you can't stay away from me.

Clark se demandait vraiment s’il avait fait quelque chose d’horrible dans une vie antérieure pour mériter d’avoir si peu de chance en amour. La seule femme pour laquelle il a commencé à éprouver quelque chose depuis son divorce est une femme fiancée. Pire elle était fiancée à son collègue et ami. Clark n’avait pas fait attention aux détails comme le fait qu’elle ait le même nom que la fiancée de Sam, qu’elle ait un chien et qu’elle possède un institut. Dans cette histoire c’était la plus grande constatation qu’il pouvait faire. Il n’avait pas réfléchit il avait foncé n’écoutant que ses envies, son cœur. Finalement il se retrouvait à avoir le mauvais rôle. Il devrait y être habitué pourtant, il a plusieurs fois eu ce rôle, mais cette fois-ci c’est très différent. Clark aurait voulu que tout se passe autrement. Il repensait souvent au déroulement des choses et ne pouvait s’empêcher de vouloir recommencer, mais on ne change pas le passé. Une chose était sûre, Lucy prenait aussi ses responsabilités et c’était tout à son honneur. Elle semblait avoir perdue beaucoup dans cette histoire. « J’aurais peut-être dû faire plus attention aux signaux. » Lui confia Clark. Lucy lui confiait qu’elle n’était plus la Lucy de personne. Est-ce qu’elle lui disait ça pour qu’il espère quelque chose ? Est-ce qu’elle était simplement honnête ? Il n’en savait rien. Il aurait dû se sentir mieux qu’elle soit définitivement libre, mais ce n’était pas le cas. Clark se sentait coupable d’être la raison de sa rupture avec Sam. Il n’avait jamais voulu se mettre en travers de leur chemin ensemble. « Je suis désolé, je ne voulais pas me mettre au milieu d’un couple. Ça n’a jamais été mon intention. » Rajouta le jeune homme. Il avait beaucoup de défauts, mais pas celui de briser des couples et encore moins lorsque la personne qu’il a blessé était son ami. Il se sentait aussi coupable de ressentir ses sentiments pour Lucy. Il détestait la voir triste, mais cela donnait une sorte d’accessibilité maintenant qu’elle n’était plus avec Sam. Il essayait de ne pas le montrer. Il savait combien c’était mal et qu’il ne l’emporterait pas au paradis. A sa grande surprise, Lucy acceptait de parler avec lui. Elle semblait aussi vouloir mettre les choses au clair. Elle lui proposa d’aller boire un café dehors ou d’aller à l’arrière discuter. Les deux propositions semblaient dangereuses. Boire un café et prendre le risque de rependre des rumeurs ne lui plaisaient, mais se retrouver seul avec elle non plus. Il savait qu’avec la jeune femme il ne répondait plus de temps. Il se disait que pourtant ça serait déjà mieux que dans un café bondé. D’autant plus qu’avec le cœur brisé elle risquerait davantage de mettre ses distances qu’auparavant. « Il serait peut-être préférable qu’on reste ici à l’arrière. » Lui répondit Clark. Il alla alors avec la jeune femme à l’arrière tandis qu’elle se préoccupait de sa guérison. On aurait dit que ça l’intéressait vraiment. Peut-être qu’elle se sentait coupable, si c’était le cas elle ne devrait pas. Son visage était abimé, mais pas seulement. Sam s’était fait plaisir sur lui et par culpabilité Clark ne s’était pas défendu. Il savait que dans un sens il méritait cela et que cela ferait du bien à Sam. Il n’avait pas voulu aggraver la situation. Maintenant il se retrouvait avec le visage abimé, mais il le vivait plutôt bien. Il prenait ça comme des blessures de guerre, à la rigolade lorsqu’on lui demande. Il évite évidemment de raconter la vérité il ne tient pas à passer pour un connard fini.« Très bien. Le médecin dit que j’aurais sûrement une cicatrice, mais que ça fera certainement son petit effet ! » Lança Clark avant de se mettre à rire. C’était nerveux, il n’avait pas su quoi dire d’autre. Il voulait faire comme si tout allait bien même si ce n’était pas le cas. Il ne tenait pas à rendre la situation encore plus gênante. D’autant plus qu’il disait vrai son médecin féminin lui avait dit que les femmes aimaient les badass avec des cicatrices.
Revenir en haut Aller en bas

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: Coincée dehors sans mes clés.. et un long week end qui s'anonce sans possibilité de rentrer chez moi..
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pas moi même ce qui m'arrivais hein? ► Clark   Mar 28 Juil - 15:43




Et si je comprenais pas moi même ce qui m'arrivais hein?
► Clark & Lucy ◄

« J’aurais peut-être dû faire plus attention aux signaux. »Elle releva la tête vers lui. Des signaux. Clark était vraiment quelqu'un de bien pour essayer de lui faire croire qu'elle n'y était pas pour grande chose...mais c'était faux. Elle le savait. Elle ne l'avait pas fait consciemment mais elle lui avait envoyé tous les signaux pour qu'ils couchent ensemble, pour qu'il fasse ce qu'ils ont fait. Elle n'avait plus pensé à Sam, ni à personne. Le voir en face d'elle, sentir son corps le désirer malgré tout ce qui s'était passé avec Sam, lui faisait l'effet d'une claque dans la figure. "Clark, tu n'y es vraiment pour rien, et même si j'aimerais dire que tout est de ta faute, ça n'est pas vraie. C'est de la mienne. " Elle sait que ça n'est pas vraiment des plus gentils, et que ça risque de le blesser, mais aussi égoïste que ça soit, elle aurait aimé pouvoir dire qu'elle n'y était pour rien. Elle avait des principes, des valeurs, une éducation, et un couple. Et elle avait tout trahi pour être avec l'homme qui se tenait en face d'elle. Comment pouvait elle encore dire qu'elle était quelqu'un de bien quand elle sait pertinemment qu'elle a trahi ce en quoi elle croyait. « Je suis désolé, je ne voulais pas me mettre au milieu d’un couple. Ça n’a jamais été mon intention. » Elle le sait ça. Oh oui elle le sait. Elle le connaît un au minimum, et elle sait qu'il n'est pas comme ça. Qu'il est quelqu'un de bien. Mais elle ne trouve pas le courage de lui dire que ça n'est pas grave, alors elle hoche simplement la tête. Avec un sourire, enfin un sourire qui n'a rien de vrai mais qui essaie d'être sincère. Il lui dit qu'il faut qu'ils parlent. Et elle le sait. Elle sait qu'ils doivent tout mettre au clair. Mais ici? Dans ce magasin ? Dans cette boutique où Sam et elle avait commencé leur vie à Auckland? Ou dehors, où n'importe qui pourrait les voir ensemble, Sam par exemple. Sam surtout. Alors elle ne prend pas la décision, elle en a déjà pris trop de mauvaise récemment. Qu'est-ce qu'il préfère lui. La remise a priori. C'était surement mieux oui. Loin des regards. Elle l'amena derrière et dans un geste qu'elle retint au dernier moment lui demanda comment allait sa blessure. « Très bien. Le médecin dit que j’aurais sûrement une cicatrice, mais que ça fera certainement son petit effet ! » Elle fronce les sourcils et s'assoit sur le canapé en poussant la couverture qui lui a servi à la recouvrir cette nuit. " auprès des femmes tu veux dire?" C'est dit. mais c'est aussi dit que c'est regretté. Elle se mordit la lèvre, c'était une réaction de femme jalouse. Mais elle ne pouvait pas l'être. pas avec lui elle n'en avait certainement pas le droit. Clark ne lui appartenait pas, et elle ne pouvait pas être jalouse. " Désolé." Elle ne trouve que ça à dire. Elle qui détestait s'excuser et qui ne s'excusait presque jamais, elle ne faisait que ça en ce moment. Elle aimerait lui dire que ça lui fait plaisir de la voir, qu'elle aimerait qu'il la prenne dans ses bras. Parce qu'elle a terriblement besoin d'avoir du réconfort, de sentir quelqu'un qui est là pour elle. Mais elle ne peut pas lui dire, au même titre qu'elle ne peut pas être jalouse. Elle se rend compte doucement en le voyant face à lui que ça n'est pas une simple attirance, qu'elle a des sentiments envers lui, de vrais sentiments, et qu'il lui a manqué pendant ce long mois. Mais cette pensée lui fait mal. Si elle a des sentiments pour Clark, qu'est-ce que ça fait de Sam? qu'est-ce que ça fait de son couple. De son ancien couple. Elle sent une larme coulée le long de sa joue et l'essuie rageusement espérant que le blond en face d'elle n'est rien vu. Lucy tourna la tête vers son chien et essaya de remettre ces idées en place. Il était venu pour parler. Pas pour la voir s'effondrer. " Donc...hum...je t'en pries-tu voulais discuter?" Elle n'avait pas la force de commencer, elle ne savait pas par où commencer. Elle osa lever les yeux et observer l'homme séduisant qui se tenait face à elle. Parce qu'il l'était, séduisant. Et même si elle détestait ce qu'elle avait fait à Sam, elle ne put s'empêcher de rester un moment sur les lèvres de Clark, s'imaginant les effleurer des siennes. Mais elle se sentit rougir, et se maudit à nouveau, ça n'était vraiment pas le moment. Elle baissa la tête, et tritura ses mains qui étaient posées sur sa jupe noire.

_________________
Love me. Kiss me.


Mieux vaut souffrir d'avoir aimé que de souffrir de n'avoir jamais aimé.
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Et si je comprenais pas moi même ce qui m'arrivais hein? ► Clark   Lun 10 Aoû - 20:45


♢ ♢ ♢
You can pretend it's meant to be but you can't stay away from me.

Clark se sentait responsable de sa rupture avec Sam. Elle avait beau essayer de le faire déculpabiliser il lui en faudrait plus Sam était son ami et il se sentait comme le pire des connards de l'avoir trahie ainsi même s'il n'en avait aucune idée. Clark comprenait ce que voulait dire Lucy Il ne se vexait pas parce qu'elle aurait aimé pouvoir tout lui mettre sur le dos lors de leur liaison. Il avait été marié il savait que ce n'était pas évident d'admettre qu'on a tout foutu en l'air. Ils ont chacun leur part de responsabilité, mais Lucy était assez responsable et mature pour prendre sur elle. Dire qu'il regrettait d'avoir couché avec elle était un grand mot. Il l'avait tant désiré, il avait tant apprécié ce moment jusqu'à ce que Sam les interrompt. Il regrettait la façon dont les choses s'étaient terminées, mais pas l'acte en lui-même. Lorsque Clark expliqua à Lucy que cette cicatrice allait plaire elle ne pu s'empêcher de lui demander s'il voulait parler des autres femmes. Elle semblait bien pour la première fois jalouse. Il devait la regarder à deux fois afin de vraiment le croire. Il avait vraiment envie de croire qu'elle l'était, que le fait qu'il puisse plaire et voir d'autres femmes lui faisait quelque chose. Cela serait la preuve qu'elle ressent quelque chose pour lui, peu importe ce que cela veut vraiment dire. Il trouvait cela attendrissant et passait outre le fait qu'elle se soit excusée. « Puisque tu es une femme tu peux me dire si c'est vrai alors ? » Lui demanda Clark avec un sourire en coin. Elle avait l'occasion de lui dire qu'il lui plaisait même si cela faisait référence à la virilité de la cicatrice. C'était une tentative de sa part pour essayer de la sonder et d'en savoir plus. Clark se demandait si Lucy était réellement intéressée par sa personne où si elle essayait de se convaincre qu'elle n'avait pas détruit son couple pour une histoire de fesses. Il pourrait comprendre qu'elle tente de se persuader qu'il y a plus que ça. Cela serait naturel, mais cela ne voudrait pas dire qu'il le prenne bien et pour cause il ressent certains sentiments pour la jeune femme qui dépasse une histoire d'un soir. Lucy lui demandait de quoi elle voulait parler puisqu'il était venu pour parler. Apparemment c'était à lui de prendre la parole et de briser la glace. Ils avaient déjà évoqué sa rupture avec Sam, leur culpabilité respective il ne voulait pas en rajouter une couche en continuant de parler de lui. Il ne tenait pas à faire de la peine à la jeune femme qui se trouvait déjà dans une situation délicate. « Je voulais prendre de tes nouvelles, savoir comment tu allais depuis.. » Commença par lui dire le beau blond avant de s'arrêter. Il ne tenait pas à dire à haute voix le prénom de Sam. Ils en avaient assez dit. Il pensait que c'était le moment ou jamais de lui faire comprendre que c'était elle et personne d'autre qui l'intéressait. « Pour être honnête j'avais aussi envie de te revoir. Je sais que cela ne rend pas les choses plus simples, mais c'est ce que je ressens. » Rajouta Clark. Il n'attendait pas qu'elle réponde forcément à sa petite révélation. Il savait qu'elle était dans une phase difficile de sa vie alors il ne voulait pas la mettre mal à l'aise. Pour autant il tenait à lui dire une partie de ce qu'il pensait afin de ne pas regretter plus tard.
Revenir en haut Aller en bas

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: Coincée dehors sans mes clés.. et un long week end qui s'anonce sans possibilité de rentrer chez moi..
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: Et si je comprenais pas moi même ce qui m'arrivais hein? ► Clark   Mer 19 Aoû - 18:48

[quote="Lucy Louvel"]


Et si je comprenais pas moi même ce qui m'arrivais hein?
► Clark & Lucy ◄
Elle rigola à la réplique de Clark, mais s’arrêta quand elle entendit le son de son propre rire. Un mois. Un mois qu'elle n'avait pas rit. Elle baissa la tête confuse. Et honteuse, honteuse de rigoler avec Clark alors qu'elle devrait essayer de récupérer Sam. Lucy était a présent mal a l'aise. Mais Clark avait l'air bien décidé à avoir une réponse à sa question qu'elle avait prise comme une blague pour détendre l'atmosphère. Bien. Elle regarda Clark, et sa cicatrice, puis sourit doucement " Eh bien, hum.. ça n'enlève rien à ton charme j'imagine. " Non elle ne pouvait pas lui dire qu'il était toujours aussi beau, toujours aussi sexy, toujours aussi.. lui. C'était proscrit. Interdit. No way.  Elle soupira doucement avant de lui demander de quoi il voulait lui parler. Elle ne pouvait pas commencer, elle ne pouvait pas parler la première de ce qui s'était passé entre eux. Bien sur il y  avait des choses à rajouter par rapport à ce qu'ils avaient déjà dit. Mais elle ne pouvait pas. Ça faisait trop d'un coup. Elle sourit doucement quand il lui dit qu'il était là pour avoir des nouvelles, sourire qui disparut quand le beau blond évoqua à demi mot ce qui s'était passé entre son fiancé et lui. Elle regarda alors Clark et fit comme si elle n'avait pas entendu. " Oh eh bien, je vais plutôt bien, enfin je me débrouille tu sais. Les aléas de la vie. J'ai perdu mes clés, mais sinon je me débrouille. " Il allait d'ailleurs falloir qu'elle trouve une solution pour cette histoire de clé. Il fallait au moins qu'elle trouve un endroit ou se doucher, et ou s'habiller, elle pouvait dormir sur ce canapé pour le week end ça n'était pas si grave, mais la douche..« Pour être honnête j'avais aussi envie de te revoir. Je sais que cela ne rend pas les choses plus simples, mais c'est ce que je ressens. » Lucy leva la tête soudainement vers le beau blond, bouche bée. Elle n'avait pas du tout prévu ça. Elle ne l'avait pas vu venir. Et ça n'était pas bon. Non pas qu'elle n'éprouves rien pour le jeune homme. justement cela la terrifiait, elle devait penser à Sam, rien qu'a lui. Et puis elle s'était toujours dit que Clark n'attendait rien d'elle . Et ça rendait les choses plus facile. " Qu'est ce que tu essaie de me dire Clark? " C'était sorti tout seul. Elle se maudissait déjà; Elle avait très bien compris mais deux émotions en elle la partageait. Une première était surexcité, elle voulait qu'il lui dise, elle voulait l'embrasser. Mais l'autre partie beaucoup plus forte, lui disait qu'elle portait encore la bague de fiançailles de Sam. Mais bon sang qu'est ce qu'elle fichait! Depuis quand sa vie était devenue si compliquée. Elle prit la main de Clark dans les sienne, et frissonna à ce contact, mais encore une fois elle se reprit, elle porta son regard sur le visage de Clark et souffla un bon coup" C'est compliqué pour moi Clark.. Je .. Il y deux mois je préparais mon mariage, j'étais fiancé, et toute ma vie était prévue, et tu.. tu est arrivé, Sam à commencer à beaucoup travailler.. je .. c'est trop compliqué, tu comprend ? " Elle baissa la tête, mais ne lâcha pas la main de son ancien amant.

_________________
Love me. Kiss me.


Mieux vaut souffrir d'avoir aimé que de souffrir de n'avoir jamais aimé.
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Et si je comprenais pas moi même ce qui m'arrivais hein? ► Clark   Dim 23 Aoû - 21:34


♢ ♢ ♢
You can pretend it's meant to be but you can't stay away from me.

Clark avait l’air à l’aise, mais ça n’était pas le cas. Il ne savait absolument pas ce qu’il pensait. Il était en total improvisation, mais apparemment cela ne se voyait pas. Lucy essayait de faire bonne figure, mais elle n’allait pas si bien que ça. Non seulement elle avait perdu son fiancé, mais dans des circonstances presque clichées. Maintenant elle se retrouvait avec l’objet de son pêché devant elle. On pouvait dire qu’il n’arrangeait pas la situation, mais il avait ce besoin de la voir. Il pensait souvent à elle sans comprendre réellement pourquoi. Il en avait eu des filles, mais Lucy était l’exception. Il avait envie de la revoir bien plus que pour son corps ou autre chose. Il fallait le croire il était aussi perdu qu’elle. Peut-être pas plus puisque la jeune femme pour couronner le tout se retrouvait dehors puisqu’elle avait perdu ses clés. « Je peux peut-être t’aider ? » Lui proposa gentiment Clark. Il n’avait pas d’arrière-pensée puisqu’il pensait l’aider à rentrer chez elle en cassant la serrure ou une fenêtre. Il en pensait pas immédiatement à l’attirer chez lui pour qu’elle puisse souffler et faire ce que bon lui semble. Cette pensée lui vint après et il préférait ne pas en rajouter une couche bien qu’elle soit la bienvenue chez lui. Lucy semblait trouvée par ses paroles. Il pouvait le comprendre après tout il venait ici s’en prévenir et lui confiait avoir envie de la revoir. Il n’en disait pas plus comme si elle avait la notice pour le comprendre. Elle semblait avoir besoin d’en savoir plus, mais il ne savait pas comment aborder les choses dans lui faire peur. D’ailleurs cela semblait trop tard vu comment elle réagissait. Il ne pensait pas provoquer cela chez elle rien qu’en lui disant cela. Clark n savait plus vraiment où se mettre. Il ne comprenait pas la réaction de Lucy. Dans ses paroles on aurait dit qu’elle cherchait une solution pour gentiment le repousser, mais ses gestes disaient le contraire. Lucy était complètement perdue cela se voyait dans ses yeux et il ne cherchait pas à l’attirer dans ses filets et à profiter de la situation. Il ne savait même pas pourquoi il avait dit ce qu’il avait dit puisque ça n’aidait pas la jeune femme. Il avait eu ce besoin d’être honnête et il sentait que ce n’était pas une si bonne idée que ça. Encore une fois il prenait les mauvaises décisions, mais Lucy méritait d’en savoir plus. « Je n’attends rien de toi Lucy je sais que tout ça c’est horriblement compliqué et j’ai pas envie de te mettre une quelconque pression alors que tu sors à peine d’une rupture. Je voulais juste que tu saches que ce n’était pas que l’histoire d’une nuit pour moi. » Lui expliqua le beau blond. Il tenait à la rassurer sur ses intentions, quoi qu’elle décide il le respectera. Il ne semble pas non plus pressé par le temps. « Je ne te demande rien, mais sache que je suis là si tu as besoin de quoi que ce soit. » Rajouta Clark. Il espérait qu’elle croit en sa sincérité cela ferait au moins une personne dans cette ville. Il voulait simplement qu’elle sache qu’il peut assurer ses arrières en cas de besoin. Il préfère l’avoir dans sa vie même en tant qu’ami plutôt que d’imaginer vivre sans elle. Evidemment cela ne serait pas évident étant donné l’attraction entre eux. Il voulait peut-être aussi l’aider pour se sentir mieux d’avoir mis dans dessus dessous toute sa vie. Une chose était sûre il tenait déjà grandement à elle. Il ne comprenait pas encore pourquoi parce qu’elle était apparue presque au hasard il n’y a pas si longtemps que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Et si je comprenais pas moi même ce qui m'arrivais hein? ► Clark   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et si je comprenais pas moi même ce qui m'arrivais hein? ► Clark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Smallville [Fantastique]
» Look for a partner for rp (c'est bien ça en anglais hein?)
» [Débat] Une comédie musicale ?
» Tu fais quoi la! hein!!!
» Balotelli, hein elle est où la sortie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AUCKLAND :: DOWNTOWN-