AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 may it be an evening star ⊱ jay.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: poursuivie par des autruches -> accident de voiture -> direction les urgences.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: may it be an evening star ⊱ jay.   Sam 4 Juil - 0:14



CRÉDITS @ teegardentumblr (julie-saracen)

{ jayzlin "jay" castairs }

“may it be an evening star”


› who are you really.
nom ; castairs. prénom(s) ; jayzlin, mais tout le monde l'appelle "Jay". Jazz, dans certains cas rares. âge ; vingt deux ans. date et lieu de naissance ; le 29 décembre 1992, à Auckland - Nouvelle Zélande. statut civil ; un peu paumée. orientation sexuelle ; hétérosexuelle. profession/études ; conseillère et bibliothécaire depuis quelques mois. ta chanson ; hey jude, the beatles. groupe ; RISKY GAME. limites ; tant que vous ne faites pas mourir ma demoiselle dans un accident horrible   je vous laisse carte blanche, puisque j'aime les défis, et de toutes manières, ma jay n'a pas de bol depuis qu'elle est née donc ça sera crédible    caractère ; attachante, souriante, méfiante, forte, indépendante, sensible, tactile, généreuse, joueuse, volontaire, rat de bibliothèque, paradoxale, obsessionnelle, audacieuse, spontanée, intelligente, observatrice, compliquée, authentique, intuitive, curieuse, délicate, rancunière.  

› in your dreams, you see us falling.

depuis quand es-tu ici? pourquoi? depuis toujours. Son père venait du Texas, et s'est installé à Auckland, où il y a rencontré sa mère. A partir de là, ils n'en n'ont jamais bougé. quel est ton meilleur souvenir, quel est le pire? bizarrement, les deux se rejoignent : le jour de remise de diplôme, elle a tant travaillé pour l'avoir que ce jour ne pouvait être qu'un bon souvenir. Mais c'est aussi le pire, puisque sa mère est morte pendant la nuit qui a précédé. quelle est ta plus grande crainte? finir comme sa mère. Faire n'importe quoi de sa vie, ne se méfier de personne, fréquenter les mauvaises personnes, tomber dans la drogue, perdre ses deux meilleurs amis, derek et jem. quel est ton souhait le plus cher? réussir dans la vie, continuer de travailler dans le domaine qui la passionne (littérature), pourquoi pas devenir propriétaire de la bibliothèque, et construire sa vie auprès de personnes bien intentionnées. avec ta famille, ça se passe comment? ça ne se passe pas du tout. Son père est partie sans un mot quand elle était enfant, et sa mère est morte l'année de ses vingt et un ans, il y a de cela deux mois et demie. Quant au reste de la famille, sa mère s'était froissée avec ses propres parents, et tout le reste la famille o'neil. La famille de son père vit, quant à elle, au Texas. En somme, elle est la dernière des Castairs. Les fêtes de famille ne sont pas toujours faciles à vivre. on a tous au moins un secret, inavouable ou pas, quel est le tien? Sa vulnérabilité. Ce qu'elle cache à tout prix, c'est sûrement sa fragilité face au peu de protection qu'on lui a offert jusque là, et les problèmes qu'elle a rencontré toute seule, notamment une agression en dernière année à l'université. Son père l'a abandonné sans retour à l'âge de neuf ans et demie, et à partir de là, sa mère est devenue un véritable fantôme. Bien qu'elle ait honte de le dire, très sincèrement, Jay pense que sa mère est morte lors du départ de son père, au même moment, et non pas dix ans plus tard. Elle est tombée dans la drogue, et a laissé sa fille totalement livrée à d'elle-même. Jay s'est sentie orpheline à l'âge de dix ans. Totalement à l'abandon, elle a du compenser ce manque de sécurité par des faux sourires, par une coquille, se réfugiant dans les bouquins. Son âme d'enfant vient sûrement de là : elle a été confrontée aux responsabilités bien trop tôt. Elle a appris à payer les factures à 11 ans, commençait à travailler à quinze ans, et a géré la maison dès le départ de son père. C'est ce qu'elle cache avant toute chose : son besoin de protection. Elle se souvient encore du jour où l'assistant du professeur de littérature étrangère, en dernière année de fac, a tenté de l'agresser sexuellement. Elle avait pleuré toute la nuit, terrorisée à l'idée de revenir en cours le lendemain. Ce secret-là, elle n'en a jamais parlé. Ni à sa mère, ni à quiconque. Parce que désormais, elle a pris l'habitude de ne compter que sur elle-même. si tu étais un des sept péchés capitaux, lequel serais-tu? la gourmandise, très certainement. un séisme touche auckland, qu'emportes-tu? aussi puérile que cela puisse être, elle emporterait sûrement nono. Son éléphant en peluche qu'elle conserve près d'elle depuis qu'elle est bébé. il est temps d'en savoir plus sur toi ; c'est le genre de fille vraiment attachante. Un peu enfantine, mais incroyablement forte. Un caractère bien trempé, aussi. Mais vivante au possible • Elle vit pour trois passions : les livres, les sports d'eau et tout ce qui est lié au domaine marin en général, et le tir à l'arc • Depuis petite, elle dégage une aura impressionnante. Son charisme a toujours été remarqué, et envié • elle ment souvent. Et lorsqu'on le découvre, vexée, elle a tendance à s'emporter en un claquement de doigt. Et comble de la mauvaise foi, elle ne supporte pas le mensonge lorsqu'il vient des autres • Elle était surnommée "fawn", en raison de son innocence, de ses yeux de biche, et du fait qu'elle avait joué le rôle de "bambi" dans la pièce de théâtre de son école quand elle avait six ans. Depuis, "Jay" a pris le relais • elle est passée par toutes les teintes de cheveux possibles - y compris bleu turquoise et le rose - avant d'en arriver au châtain frisant le brun • sa mère est morte d'une overdose. Cette mère, elle était gentille, ce n'était pas une mauvaise fille, mais elle était trop fragile pour la vie. Cette mère, elle est tombée amoureuse du premier venu, et est tombée enceinte aussi rapidement. Puis, il y a eu les drogues et les difficultés de la vie. Jay est restée auprès d'elle jusqu'à la fin, entretenant au fond d'elle l'espoir que les choses aillent mieux. Sa mort, il y a deux mois et demie, l'a détruite • Jay ressemble trait pour trait à sa mère. En revanche, la couleur de ses cheveux est similaire à celle de la chevelure de son père • elle ne voit plus son père depuis des années. Elle avait neuf ans quand il a disparu de la circulation, elle ne se souvient même pas de son visage, de son odeur, et n'a quasiment aucun souvenir de lui • parfois, Jay a des habitudes étranges. Par exemple, elle a gardé une âme d'enfant, malgré le fait qu'elle ait connu les responsabilités très tôt. Elle est persuadée qu'il s'agit là de l'héritage de ses deux parents, tous deux frapadingues selon elle • d'ailleurs, elle adore se parler toute seule. Elle croit qu'il s'agit d'une simple manie, une habitude quelconque, mais elle réalisera au bout de quelques mois qu'il s'agit là sûrement d'un début de schizophrénie • elle a une peur terrible de l'orage, elle ne parvient pas à dormir si l'orage tonne. En revanche, étrangement, elle adore la pluie • durant son service à la bibliothèque, une après-midi, elle a rencontré un jeune homme, assez tourmenté, camé, passionné par les bouquins. Par son intermédiaire, elle a rencontré Derek, jeune interne en médecine au grand sourire, son meilleur ami. Très vite, les trois jeunes gens deviennent un trio indestructible. Trois genres différents, et pourtant indissociables. Il est parfois difficile d'être la fille de ce trio, puisque les sentiments s'en mêlent. • elle comprend à merveille les relations humaines. Elle analyse parfaitement les comportements et les regards, et pourra prédire avant tout le monde les relations naissantes, les coups de cœur, et les coups de foudre, et les amitiés naissantes. Pourtant, dès lors qu'il s'agit d'elle, Jay est une vraie potiche. Elle ne voit rien, ne comprend rien. Parfois, elle ne comprend même pas quand on cherche à la draguer. Bref, elle n'est pas très objective dans ces moments-là.




Dernière édition par Jayzlin Castairs le Mar 7 Juil - 0:17, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: poursuivie par des autruches -> accident de voiture -> direction les urgences.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: may it be an evening star ⊱ jay.   Sam 4 Juil - 0:15


› nobody's gonna tell you how to live.



01 janvier 1990 ~ rencontre isabelle et luc.
Elle était douce, elle était belle. Okay, elle avait fait des erreurs, comme tout le monde j'ai envie de dire. Mais ça partait d'un bon sentiment. Sa vie, elle avait essayé de la construire, et du mieux qu'elle pouvait. Elle avait voulu tenter des choses. Elle était jeune. Jeune et stupide. Trop belle pour être calculatrice. Elle n'avait pas besoin de ça. C'était une beauté naturelle, vous voyez ? Les traits fins, les yeux clairs, les cheveux doux en broussaille, et un petit côté angélique. La peau très claire. Oui franchement, on aurait dit un ange. Un ange doté d'une longue crinière blonde. Un blond vénitien. Elle n'a jamais été vénitienne, pourtant, mais là on s'égare.
Cette fille-là, Isabelle, tout le monde la voulait, et c'est pourtant Luc qui la rendait heureuse. Il n'avait rien de plus, pourtant. Il n'était pas spécialement drôle, pas spécialement galant. Mais voilà, elle en était folle dingue. Lui, et ses cheveux châtains. Lui et ses yeux verts. Elle en était tombée raide dingue amoureuse. Mais lui, il n'était pas très stable. Tant mieux, elle ne m'était pas vraiment non plus, Isabelle. Un vrai couple d'instables. Evidemment qu'ils s'autosatisfaisaient, mais il ne faut pas être idiot pour comprendre que ça ne pouvait pas bien finir. Elle avait dix-neuf ans, et elle est tombée enceinte. Ils couchaient ensemble régulièrement, si ce n'est pour dire tout le temps, avec Luc. Il en était fou, elle en était folle. Mais ils n'avaient pas la mesure de la réalité, pas vraiment. Un bébé ? Okay. La grossesse passa en un éclair, et le petit bébé était là.


12 décembre 1992 ~ naissance de la fille unique.
Jayzlin, le nom est sorti de nul part. La jeune fille n'a jamais su d'où il venait. Il faut dire qu'elle n'a pas vraiment eu le temps de demander.
Son père était étrange. Elle entretenait des rapports bien particuliers avec lui. A vrai dire, dès son plus jeune âge, il lui faisait peur. La rendait mal à l'aise. Lui parlait comme si elle était sa seconde femme. C'était malsain, et même à cinq ans, elle était assez mature pour s'en rendre compte. Sa mère, elle, avait vingt-quatre ans, et pourtant, ne bénéficiait pas du tiers de cette maturité. Elle avait les yeux de l'amour. Luc n'a jamais rien fait à sa fille, bien sûr. Mais son regard était toujours suspect. Plus elle grandissait, plus Jay était mal à l'aise. Fort heureusement, elle avait hérité d'un pan de la naïveté de sa mère. Ce qui lui permettait de grandir assez sereinement. Sans trop attacher d'importance à l'étrangeté qu'était sa famille. Elle a essayé de voir les choses au-delà, puis le départ violent de son père, puis la chute psychologique de sa mère, puis les seringues et la poudre. Tout, elle a essayé de tout oublié afin de sauver l'idée de la famille qu'elle se faisait. Et c'est ainsi qu'elle s'est construite, vivant seule avec sa mère. Elle n'avait même pas dix ans, une adolescente remplaçant l'adulte, avec assez de maturité pour deux. Il en fallait pour supporter une mère défoncée. Ses études littéraires sont passées vite. Sauf qu'elle n'eut pas la fierté de voir sa mère assise au premier rang, lors de la journée des diplômes. Isabelle l'aimait, sa fille, et il lui restait assez de conscience et de fierté pour savoir se contrôler un jour afin d'être là pour la remise des diplômes. C'était ce pour quoi Jay s'était toujours battue : le regard victorieux d'une mère sobre et clean, fière de sa famille, l'applaudissant alors que la jeune fille recevait son diplôme, la larme à l'oeil. Bien sûr qu'elle l'eut, la larme à l'oeil, ce jour là. Elle pleurait littéralement. Et pourtant, la place était vide. Sur scène, elle ne pleurait pas pour le diplôme, elle pleurait en repensant à la veille au soir. Lorsqu'elle avait découvert le corps sans vie de sa mère dans sa chambre à coucher.



Janvier et février 2015 ~ rencontre jem et derek.
Et la Jay, elle s'en remet pas. Elle a du mal à avancer sans sa mère. Elle a l'impression d'être seule, de ne plus avoir de but. Elle est intelligente, Jay, donc elle a eu de bonnes notes. Son dossier était bon, elle a vite trouvé du travail. Mais Jay, à la bibliothèque, elle est jamais vraiment là, jamais vraiment présente. Elle souffre un peu beaucoup, voyez vous. Elle en voit même en fantôme de sa mère, entre deux allées de bouquin. Elle s'en remet toujours pas. Pourtant, un jour, au détour de ces allées littéraires, elle fit la rencontre de deux anges. Deux anges complémentaires, deux anges opposés, deux anges inséparables. Au vu de leurs caractères totalement opposés, la jeune bibliothécaire en venait à se demander qu'est ce qui les avait amené à se rapprocher, à tisser ce lien qui semblait si indestructible aujourd'hui. Elle aimait les voir ensemble, ces deux-là. Plus que ça : elle adorait. Parce qu'ils paraissaient indestructibles, prêts à tout l'un pour l'autre, cachés leurs petits jeux et leurs taquineries de frères de coeur. Et c'était exactement la chose qu'elle admirait. En apprenant à connaître ce lecteur invétéré, qu'elle connaissait pour sa timidité, sa fidélité à la bibliothèque, et son air absent quasi-lunaire, jamais Jayzlin n'aurait cru rencontrer un meilleur ami, et encore moins un second. Car, à partir de la première semaine de février, Jem ne se présentait plus seul à la bibliothèque. Il était accompagné de Derek. Son contraire. Avenant, souriant, à l'aise, et surtout, solaire. Il était fort, plus fort que Jem, ça se sentait. Jem était plus torturé, plus difficile, et sûrement dépendant à la force qui émanait de son meilleur ami. Et sans même s'en rendre compte, en quelques mois seulement, Jayzlin se laissa elle-aussi éblouir par le soleil, s'attachant à Derek comme elle s'était attachée à son enclume. Beaux tous les deux, à leur manière, ils étaient. Un trio infernal composé de trois personnalités différentes.
Le soleil, la lune, et l'étoile.


Actuellement ~ complications sentimentales.
« Vous savez que, vu le nombre de fois que vous venez ici, je serais une mauvaise bibliothécaire si je ne vous proposais pas un abonnement privilégié ? », plaisanta la jeune femme, son petit sourire taquin aux coins des lèvres. Une pile de bouquins d'écrivains américains au bout de ses bras blancs, elle poursuivit son chemin jusqu'à l'allée numéro sept, dans l'optique de ranger les livres rendus dans la matinée. Derek et Jem sur ses talons, elle entendit la voix de Jem, rauque et à la signification légère, s'élever : « Il se pourrait que je fasse vivre le compte de la bibliothèque à moi tout seul. » Il afficha un sourire amusé, tandis que son meilleur ami, le dépassant de quelques centimètres, ajouta avec humour en lui lançant un regard attendu : « D'ailleurs, si tu pensais à les ramener à temps, tes bouquins, ça serait encore mieux. » le rire de Jayzlin accompagna le regard taquin du jeune homme de couleur. Jem était connu pour sa tête en l'air, ses retards répétés et ses nombreuses lettres adressées par l'administration de la bibliothèque quant à la date de retours des bouquins qu'il aimait emprunter. Heureusement pour lui, Jayzlin parvenait, à de nombreuses reprises, à apporter quelques modifications sur le listing de l'ordinateur, allongeant parfois plus que nécessaire les dates en question lorsqu'il s'agissait du jeune homme. Mais cela ne l'empêchait pas de se moquer gentiment des habitudes de ce dernier avec le troisième joyeux luron de la bande. Derek était plus posé, il se rappelait de tout, et restait particulièrement attentif aux conséquences de ses actes. Moralité particulièrement élevée, ou déformation professionnelle de part ses études de médecine qui restaient, Jayzlin s'en doutait bien, particulièrement éprouvantes, il n'en restait pas moins que la méfiance de Jay' s'était amenuisée à son égard, laissant à présent une confiance si grande qu'elle en venait à le considérer comme un pilier. Jem, faussement vexée par ses remarques, répliqua : « Je les rends toujours ! Pas vrai Jay ? » bagarre enfantines. Ils étaient toujours comme ça. Le regard brillant, le sourire amusé, la petite demoiselle, avoisinant la limite du mètre 60, s'accroupit pour ranger un second bouquin et affirma en se relevant : « Effectivement ! Jamais un bouquin n'a manqué à l'appel »  savourant sa pseudo-victoire, Jem adressa un regard plein de fierté à son meilleur ami, mais déchanta très vite lorsque lorsque le petit bout de femme reprit la parole : « MAIS, c'est vrai que la ponctualité, c'est vraiment pas mal pour éviter de se faire suspecter de corruption par l'administration supérieure, DONC, je vote pour la clairvoyance de Derek ! » les rires de Derek scellèrent la petite victoire, et devant l'air dépité de son frère de coeur, il se plu à en rajouter une couche : « Désolé, mec ! » se délectant de voir les deux amis se battre comme des enfants, la belle n'oublia pas, néanmoins, de continuer son travail. Pourtant, elle rencontra une difficulté, ayant du mal à se hisser à la hauteur nécessaire pour ranger le dernier bouquin à sa place, tout en haut e la troisième année. Une véritable discrimination pour les petites tailles, et tailles moyennes. Heureusement, plus réactif que jamais, Derek lui vint à la rescousse et n'eut aucun mal à atteindre la hauteur nécessaire pour déposer le livre, dépassant incontestablement la bibliothécaire qui songeait de plus en plus à investir dans un second escabeau, lassée de devoir déplacer le seul disponible à travers les allées dès qu'elle se permettait de se déplacer. Elle souria à la gentillesse de Derek : « Merci 'Rek ! » elle revint alors au comptoir d'accueil, suivi de ses deux acolytes qui attendaient qu'elle finisse son service pour s'adonner à la soirée qu'ils avaient prévu. Mais plus le temps passait, plus Jay ne pouvait s'empêcher de trouver Jem étrange. Plus distrait que d'habitude. Le regard perdu, la voix légère, et parfois même, des sourires et des rires survenus inopinément. Il entretenait déjà, naturellement, une attitude nonchalante, mais elle le connaissait désormais assez bien pour remarquer qu'elle était encore plus marquée que les autres jours. Elle n'avait fait aucune remarque jusque là, mais le sourire presque idiot qu'il venait d'afficher sans aucune raison en jetant des regards perdus autour de lui lui parurent davantage surprenants. Comportement qui ne lui était pas inconnu, lui rappelait quelque chose. Jay, elle connaissait bien cette attitude, ce langage corporel, et ces bizarreries. Mais elle restait tellement traumatisée par l'expérience vécu avec sa mère que son inconscient refusait catégoriquement de faire le lien avec l'état comateux de sa mère lorsque celle-ci abusait sur les doses de drogue. C'est pourquoi, sincèrement, la question de la drogue ne lui effleura même pas l'esprit. Jem et Derek n'étaient pas des drogués, ni l'un ni l'autre. Ils étaient son pilier, désormais. Alors, non. Pourtant, son comportement était remarquable, et elle se devait de découvrir ce qu'il en était. Elle nota sur l'agenda du comptoir la date des livres rendus, jetant de temps à autre des regards inquiets à un Jem qui semblait totalement déconnecté de la réalité : « Tu te comportes bizarrement, aujourd'hui ... ça va ? » demanda t-elle d'une voix douce. Il hocha excessivement la tête, comme un enfant, ce qui paraissait encore plus surprenant. Heureusement, Derek prit la parole, paraissant détendu : « Oui il va bien, ne t'inquiète pas, il a juste très mal dormi cette nuit. Tu sais comment il est, quand il n'a pas eu ses huit heures de sommeil, il ne répond plus de lui-même ! Je pense qu'un bon café, tout à l'heure, va le remettre d'aplomb » toujours suspicieuse malgré tout, Jay ne répondit pas, tandis que son regard fit la navette entre Jem et Derek. Pourquoi mentirait-il ? Derek n'était pas du genre à mentir. Et puis, à part un verre ou deux, il n'y avait pas d'autres raisons que Jem se retrouve dans cet état. Elle baissa alors le regard pour poursuivre ses notes. Ayant obtenu la réponse qu'elle désirait, elle ne s'inquiétait plus. Pourtant, elle sentait une tension inhabituelle, des échanges de regards entre Derek et Jem lourds de sens, et même un chuchotement dont le sens lui avait échappé. C'était la première fois qu'elle remarquait une chose de ce genre. Comme si elle se sentait dépassée, hermétique à ce qui pouvait se passer entre ces deux. Ils avaient sûrement beaucoup de secrets, ce qu'elle pouvait parfaitement comprendre, puisqu'ils se connaissaient depuis des années, alors qu'elle ne les avait rencontré que cette année. Mais ce secret là, sans raison apparente, l'inquiétait.  


› don't you worry child.:
 

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me.



Dernière édition par Jayzlin Castairs le Sam 11 Juil - 19:33, édité 53 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

NOT A GIRL, A STORM WITH SKIN

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE: north district.
Luck's karma:
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: may it be an evening star ⊱ jay.   Sam 4 Juil - 0:23

LA BELLE AIMEE
Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche Si tu as le moindre soucis, la moindre question, nous sommes là pour toi
Réserve moi un lien au passage

_________________

EITHER YOUR HEARD OR YOUR HEART,
YOU SET THE OTHER ON FIRE
if i find some way out, then i will stay, with heart split two ways down, like tears down my face. we'll find our way out, without a map just our hearts and when we get out we'll topple off your house of cards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ordinarypeople.1fr1.net

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: poursuivie par des autruches -> accident de voiture -> direction les urgences.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: may it be an evening star ⊱ jay.   Sam 4 Juil - 0:26

la trop jolie elizabeth qui détrône ses soeurs, il faut être honnête ça me fait tellement plaisir de la voir de plus en plus sur les forums
avec grand plaisir pour le lien, je te mets ça au chaud
merci beaucoup  

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

THEY SAY LOVE FADES
I GUESS MINE HAS

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE: N°1458, SOUTH.
Luck's karma: tombée en panne en plein milieu de nulle part, en pleine nuit. Gé-nial.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: may it be an evening star ⊱ jay.   Sam 4 Juil - 0:46

Le pseudo, l'avatar, tout.
J'ai hâte d'en voir plus ! Mais avant tout, bienvenue sur tafb.
Si tu as besoin de nous, n'hésite pas surtout.

_________________

    It's spiraling down , Biting words like a wolf howling. Hate is spitting out each others mouths, But we're still sleeping like we're lovers. Still with feet touching, Still with eyes meeting, Still our hands match, Still with hearts beating.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: poursuivie par des autruches -> accident de voiture -> direction les urgences.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: may it be an evening star ⊱ jay.   Sam 4 Juil - 1:04

maxime, j'adore ce prénom pour les filles ! et amber est si jolie !
j'espère que ma fiche ne te décevra pas, dans ce cas
merci beaucoup belle blonde, garde moi un petit lien au chaud

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: Il a eut l'occasion de confier son refuge à un autre pour changer de métier.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: may it be an evening star ⊱ jay.   Sam 4 Juil - 7:34

Heyy! Bienvenue parmi nous
Elle est a-do-ra-ble je trouve Et rare sont les fois où je dis ça Bon courage pour ta (fin) fiche en tout cas!


Dernière édition par Alfred Treesh le Sam 4 Juil - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: poursuivie par des autruches -> accident de voiture -> direction les urgences.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: may it be an evening star ⊱ jay.   Sam 4 Juil - 19:11

elle a une tête trop mignonne, n'est ce pas
Charlie, quel excellent choix vous en avez pas marre, d'avoir de bons goûts, par ici
merci beaucouup

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: may it be an evening star ⊱ jay.   Dim 5 Juil - 16:13

aimee
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: poursuivie par des autruches -> accident de voiture -> direction les urgences.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: may it be an evening star ⊱ jay.   Dim 5 Juil - 16:53

falahee il est tellement parfait dans murder  
merci beaucoup

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: Un gars désire ma mort? Moi qui voulais faire régner la loi... voilà qu'elle se retrouve contre moi.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: may it be an evening star ⊱ jay.   Dim 5 Juil - 19:18

Bienvenuuuuuuuue à toi♥♥ J'ai tellement hâte de rp ;)

_________________
Mr Happy, Nice Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: poursuivie par des autruches -> accident de voiture -> direction les urgences.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: may it be an evening star ⊱ jay.   Dim 5 Juil - 19:29

merciiiiii pauline
et moi donc, on va écrire des histoires de fous !

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE: EAST-SIDE
Luck's karma: Vous vous êtes fait piquer par une guêpe, jusque là, rien de bien étonnant. Quoique. Cela ne vous est jamais arrivé et que, vous venez donc seulement d'apprendre que vous y êtes salement allergique.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: may it be an evening star ⊱ jay.   Mer 8 Juil - 19:12

Bon tu es arrivée avant moi mais bienvenue parmi nous
aimee

_________________
   
(◊)   you're not  just a pretty face, are you?
{ as of this second, i am going to act
like the hero that i am. } 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: Un gars désire ma mort? Moi qui voulais faire régner la loi... voilà qu'elle se retrouve contre moi.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: may it be an evening star ⊱ jay.   Jeu 9 Juil - 0:14

Bon ça y est Derek est amoureux ! ♥♥♥

_________________
Mr Happy, Nice Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: poursuivie par des autruches -> accident de voiture -> direction les urgences.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: may it be an evening star ⊱ jay.   Sam 11 Juil - 0:29

maïly ⊱ peu importe l'ordre, un bel accueil est toujours le bienvenue
merci beaucoup belle blonde   et je te retourne le compliment, Alyson crève l'écran à chaque fois, elle déborde de charme cette fille c'est fou  

derek ⊱ haon c'est trop mignon elle en a, de la chance, ma jay  
il devrait lui dire, il serait agréablement surpris. puisqu'elle n'en pense pas moins, dans le fond.

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: may it be an evening star ⊱ jay.   Sam 11 Juil - 14:49

Bienvenue parmi nous
J'adore le pseudo & le titre
Revenir en haut Aller en bas

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: poursuivie par des autruches -> accident de voiture -> direction les urgences.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: may it be an evening star ⊱ jay.   Sam 11 Juil - 15:39

oh la sublime kate mara, depuis ahs je l'adore
merci beauucoup, jolie blonde

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

NOT A GIRL, A STORM WITH SKIN

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE: north district.
Luck's karma:
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: may it be an evening star ⊱ jay.   Sam 11 Juil - 20:05

Quelle histoire J'ai hâte de voir le trio (duo pour le moment) à l’œuvre
En attendant, je te valide. Amuse toi bien parmi nous

_________________

EITHER YOUR HEARD OR YOUR HEART,
YOU SET THE OTHER ON FIRE
if i find some way out, then i will stay, with heart split two ways down, like tears down my face. we'll find our way out, without a map just our hearts and when we get out we'll topple off your house of cards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ordinarypeople.1fr1.net

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: poursuivie par des autruches -> accident de voiture -> direction les urgences.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: may it be an evening star ⊱ jay.   Sam 11 Juil - 20:25

han merci beaucoup !

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: may it be an evening star ⊱ jay.   

Revenir en haut Aller en bas
 

may it be an evening star ⊱ jay.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Star Wars Pocket Models TGC
» sable, caniche star
» [Partenariat] Star Wars: Clone Wars Rpg
» Hogan critique The Rock! Star Jersey Shore dans le ring ++
» Les livres Star Wars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: COME AND GET YOUR LOVE :: so now what :: big bad world-