AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 antre du fauve (ava)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: hospitalisée pour une crise d'appendicite
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: antre du fauve (ava)   Sam 20 Juin - 13:06



CRÉDITS @ MINE

{ ava romanova }

“nous pouvons passer notre existence entière à laisser le monde nous dire qui nous sommes. sains d'esprit ou fous à lier. saints ou drogués du sexe. héros ou victimes. a laisser l'histoire nous dire combien nous sommes bons ou mauvais.”


› who are you really.
nom ; romanova. patronyme qui reflète parfaitement tes origines russes. prénom(s) ; ava. prénom aussi doux et angélique que ton apparence, malheureusement ce ne sont que de magnifiques illusions.âge ; t'as vingt ans. date et lieu de naissance ; tes yeux se sont ouverts un certain 05 janvier 1995 dans le froid hivernal de ta belle russie natale. statut civil ;  la liberté d'un petit coeur brisé. l'amour est banni, le sexe est exquis. orientation sexuelle ; la testostérone. profession/études ; la psychologie, et peut-être qu'un jour, cela t'aidera à comprendre la nature humaine. pickpocket à tes heures perdues. ta chanson ; la lune rousse de Fakear, pour combler tes rêves d'évasion. groupe ; risky game. limites ; t'as pas de limites, les limites toi, tu les dépasses. caractère ; impulsive, secrète, mystérieuse, joueuse, impatiente, insolente, téméraire, moqueuse, cynique, cultivée, instable, provocatrice, à l'écoute, imprévisible, sociable quand ta bouteille de vodka te tient compagnie, tête brûlée, têtue, rêveuse, fêtarde, je-m'en-foutiste, fouteuse de merde, désinvolte.

› in your dreams, you see us falling.

depuis quand es-tu ici? pourquoi? ça fait huit ans que tu traînes dans les rues d'auckland la nuit pour alléger les gens du superflue, de ce qu'ils n'auront pas besoin, de ce qu'ils ne remarqueront même pas que tu leur as dérobé. pourquoi t'es là ? pour te tirer de cette russie si misérable et obscure où tu y as laissé ton abruti de père. quel est ton meilleur souvenir, quel est le pire? tu n'as ni meilleur souvenir, ni pire. tu te rends simplement compte que les moments les plus heureux, tu les as vécus lorsque t'étais gosse, que t'étais naïve et insouciante. faux bonheur aux allures de paradis qui n'a pas perdu de temps pour sombrer en enfer. peut-être que globalement tes pires souvenirs sont restés en russie, même si tu as quitté ton pays natale avec l'âme noircie par toutes ces crasses. quelle est ta plus grande crainte? perdre ton frère jumeau. il est tout pour toi. depuis que vous êtes gosse, vous avez tout vécu ensemble, vous ne vous êtes jamais lâchés. c'est ton meilleur ami, ton double. la deuxième partie de toi, de ton âme. celui à qui tu peux tout confier, celui avec qui tu peux tout faire. le seul que tu respectes vraiment. la personne la plus importante dans ta vie. mais aussi ton acolyte dans le crime. quel est ton souhait le plus cher? qu'ils te foutent la paix, ces gens avec leurs grandes morales à deux balles. qui croient savoir ce qui est bon ou mauvais. qui ne te croient pas capable de prendre des décisions toute seule. tous ces gens qui jugent constamment. ces gens qui exposent leurs théories à deux balles, en pensant exprimer leur opinion alors qu'ils ne font que retransmettre l'opinion publique sans s'en rendre compte. tu les hais, ces gens qui respectent la norme, tellement qu'ils ne vivent pas vraiment. ils existent bien sûr, mais ils ne vivent pas.avec ta famille, ça se passe comment? ton père est un connard. enfin, si on peut toujours appeler cela un père, disons plutôt un géniteur. tu préfères ce terme, histoire de pouvoir garder une certaine distance avec cet être qui te répugne au plus haut point. ta seule vraie famille, c'est ton frère jumeau. ta mère aussi bien sûr, mais tu ne la vois plus très souvent. on a tous au moins un secret, inavouable ou pas, quel est le tien? ton métier de pickpocket bien sûr, tu as dû apprendre à rester discrète, à ne pas en parler, ne pas te faire remarquer. enfin, si on peut appeler cela un métier, ce serait plutôt ton moment d'adrénaline, comme tu aimes l'appeler. ton petit plaisir du soir, quand tu n'as rien à faire et que tu as envie de t'amuser. c'est aussi ce qui te rapproche le plus de ton frère. si tu étais un des sept péchés capitaux, lequel serais-tu? la luxure évidemment. pour l'expression de tes désirs désordonnés, de ta jouissance déréglée. pour la débauche dont tu fais preuve chaque jour. pour tous les hommes qui ont déjà parcouru ton corps et satisfait tes désirs. un séisme touche auckland, qu'emportes-tu? ton frère sans aucune hésitation. rien ne pourrait le remplacer. aucun bien matériel, aucun être n'arrivera jamais à sa hauteur. il est comme  sur un piédestal et personne ne pourra jamais le faire chuter. c'est la seule personne dont tu ne pourras jamais ô grand jamais te passer. il est temps d'en savoir plus sur toi ; étudiante en psychologie, banale en apparence, rien ne semble te différencier des autres étudiants : tu vas en cours, tu fais la fête. rien d'intriguant, rien à soupçonner sous tes faux air d'ange à la chevelure argentée. mais en vérité t'es bien plus que ça. › pickpocket, tu mènes une double vie à la tombée de la nuit, prenant l'apparence d'une fille tantôt soignée, tantôt petasse au gros décolleté pour détourner l'attention de tes victimes. › et dans le crime, tu n'es pas seule, tout le monde à besoin de quelqu'un bien entendu, quelqu'un sur qui compter. quelqu'un qui t'aide dans tes manigances. quelqu'un qui t'aide à mettre tes plans en place et qui couvre tes arrières quand les flics se pointent. et qui de plus qualifié que ton propre frère ? ton frère jumeau ouais. vous avez commencé à faire ça ensemble et vous continuerez jusqu'au bout.  › vous ne choisissez jamais une proie facile, vous cherchez la difficulté, le défi. ton frère et toi ne faites pas ça pour l'argent non, l'argent vous vous en foutez, vous n'en avez pas besoin plus que ça. vous vous contentez du minimum de toute façon. l'argent facile ça vous intéresse pas. vous avez un autre but derrière tout ça. pas le fric, mais l'adrénaline. toujours à la recherche constante de danger, de situation délicate. c'est ce qui vous anime l'adrénaline, c'est un peu votre drogue. une fois qu'on y a goûté, on ne peut plus s'en passer. et on en veut toujours plus. voler, c'est ce qui te fais vraiment vivre. c'est ce qui rajoute du piment à ta vie en apparence si banale. › les défis, t'adores ça. joueuse est sûrement l'adjectif qui te décrit le mieux. t'aimes relever des défis mais ce que t'aimes encore plus c'est lancer des défis. tu veux tester les limites des gens, voir jusqu'où ils pourraient aller jusqu'à s'écraser. mais toi, des limites, t'en as pas.  › ton frère, c'est ton tout, ton double, la deuxième partie de ton âme. la seule personne que tu respectes vraiment. la seule personne qui risquerait vraiment de te faire du mal s'il le voulait. la seule personne sur qui tu peux compter, toujours, tout le temps. deux corps pour un même être. inséparables. vous ne formez qu'une seule et même personne. › bonheur insouciant qui régnait dans la famille jusqu'à tes douze ans. c'est à ce moment-là que la descente aux enfers commença. t'as été comme aspirée dans un tourbillon, tu ne contrôlais plus rien et tu te laissais simplement sombrer dans le néant. petite fille naïve qui ne comprenait pas pourquoi maman pleurait et pourquoi papa c'était cassé avec une poupée russe. un moment tu t'étais simplement laissée envahir par la haine, la haine contre ton père, ton géniteur plutôt, celui qui vous a abandonné pour refaire sa vie. vous avez déménagé avec ton frère et ta mère à auckland et depuis, plus de nouvelles de votre géniteur et c'est très bien comme ça. › t'as aimé déjà, ouais, une fois, une seule, une unique fois. c'était même plus que de l'amour, c'était de la passion, une passion destructrice. une passion qui te rongeait. qui te rongeait l'esprit, qui te rongeait l'âme. et c'était le paradis et l'enfer réuni. et puis c'était devenu uniquement l'enfer. depuis tu ne veux plus de relation, tu te contentes d'offrir ton corps pour protéger ton coeur. › au creux de tes douces lèvres on peut souvent y voir une cigarette. tu laisses la fumée s'échapper lentement à chaque bouffée. tu savoures, c'est exquis, ça te canalise. tu laisses la nicotine envahir ton corps, t'es accro. › et entre tes jolies mains à la peau si blanche, si lumineuse, on peut souvent y trouver une bouteille de vodka. héritage de ta sombre russie. non ce n'est pas cliché, t'es russe et tu bois de la vodka.


› don't you worry child.:
 


Dernière édition par Ava Romanova le Dim 21 Juin - 11:55, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: hospitalisée pour une crise d'appendicite
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: antre du fauve (ava)   Sam 20 Juin - 13:06



CRÉDITS @ MINE


› Les lois qui nous maintiennent en toute sécurité, ces mêmes lois nous condamnent à l'ennui.

05 juin 2007, 10pm ; aéroport international de Moscou.

douze ans. t’as douze petites années et tu devais déjà contempler le chaos qui s’abattait devant tes yeux. prendre l’escalier, descendre marche par marche, chaque jour toujours un peu plus. ces escaliers longs et sombres qui te mèneront tout droit vers le néant. t’étais heureuse jusqu’à maintenant, naïvement heureuse, tu vivais dans l’illusion permanente mais t’étais heureuse ouais. et ton frère à tes côtés c’était la joie. mais ton bonheur n’aura été que de très courte durée. tu vois encore ton père passer la porte, sans se retourner et toi, tu regardais par la fenêtre, tu le voyais s’éloigner. son visage n’était déjà plus, tu ne pouvais que voir sa silhouette s’en aller dans la nuit. t’avais vu une blonde, dans une voiture aussi, c’était la nouvelle, la petite poupée russe, la poupée gonflable de ton géniteur qui avait préféré choisir une paire de seins en silicone plutôt que sa propre famille. à cet âge la, tout était censé être beau encore, la haine, tu n’aurais pas dû connaître ça si tôt. t’avais la haine ouais, contre lui, contre toi, contre les gens, contre le monde entier. fallait que tu trouves un truc pour te canaliser parce que t’étais devenue une bombe à retardement, t’étais prête à exploser à chaque instant. prête à déverser les torrents de ta colère sur le premier venu. t’avais l’air si douce, si calme, pourtant à l’intérieur de toi, tout se chamboulait. t’étais devant la porte d’embarquement, pourtant t’osais pas la passer. tu savais pas si tu devais vraiment partir, pourtant ta mère elle te suppliait de la suivre. tu savais pas si la Nouvelle-Zélande c’était une bonne idée. t’avais jamais mis les pieds la bas. et tu partais pas en vacances, non, c’était un aller sans retour. tu savais que si tu passais cette porte tu ne pourrais pas revenir en arrière. ton frère te tendait la main, tu la fixas, tu savais pas si tu devais la prendre. t’allais faire une croix sur ton ancienne vie, la laisser définitivement derrière toi. on t’offrait l’opportunité de tout reconstruire, alors que ta vie n’était qu’un beau champ de ruine. pourtant t’étais là et t’hésitais toujours. t’étais si jeune et ton bonheur avait été bouleversé, non, le mot est trop faible, il avait été complètement détruit. sauf que là, l’image de ton géniteur s’éloignant doucement de toi fit à nouveau surface dans ton esprit. puis tu n’hésitais plus. tu voulais te casser, t’éloigner de lui toi aussi, exactement comme il l’avait fait. t’enfouis enfin ta main dans celle de ton frère et tu passas la porte, celle qui te mènerat vers une nouvelle vie, celle qui t’éloignerat du froid omniprésent de ta sombre russie natale.

14 novembre 2012, 11pm ; l’obscurité d’Auckland.

doucement, tu te précipitais dans l'ombre, chaque mouvement était calculé. peu de gens étaient au courant de tes agissements. tu te déplaçais prenant garde au moindre bruit qui t'entourait, tu apparaissais et disparaissais dans la nuit, insaisissable. t'es une voleuse, oui, une pickpocket. de temps en temps tu fais cela sans que ta victime ne te voit, mais la plupart du temps tu préfères user de tes charmes. et ce jour-là, tu avais décidé d’opter pour la seconde option. perchée sur tes talons beaucoup trop hauts pour toi et dans ta robe beaucoup trop serrée à ton goût, tu poussas la porte de l’hôtel. tu détestais être habillée comme cela, d’habitude tu étais plutôt short baskets, mais il fallait jouer le jeu au maximum. la douce sensation de l’adrénaline envahissait peu à peu ton corps. tes pas résonnait contre le sol en marbre alors que tu te dirigeais tout droit vers la salle de réception. ton regard se plongea dans la foule afin que tu puisses repérer ta victime. c’est le mec avec le costume bleu marine et la chemise blanche. la voix de ton frère se faisait entendre dans ton oreillette. celui qui est au bar. t’avais repéré ta proie ; il devait avoir au moins quarante ans, un verre de whisky entre les mains et une montre d’une valeur d’au moins mille dollars à son poignet. doucement, tu t’approchas de lui, et entama la conversation de façon raffinée. entre tes doigts, tu emmêles simplement une mèche de tes cheveux afin de détourner son attention de ta main qui était délicatement posée sur son bras alors que tu lui soutirais sa montre sans qu’il ne s’en rende compte. il y a les flics, casse toi. tu commençais à peine à t’amuser, que tu devais déjà partir. tu souriais doucement, tu ne voulais pas partir, tu voulais attendre le dernier moment avant de te glisser à l’extérieur de la salle. ava, casse toi je déconne pas ! il avait monté le ton, ça devait vraiment être sérieux. tu décidas tout de même de battre en retraite, te fondant dans la foule afin que tu puisses t’extirper de l’hôtel sans problème. tu étais encore novice à l’époque, tu n’allais tout de même pas risquer ta peau non plus.

22 janvier 2015, 2am ; dans le flou artistique.

tout tournais autour de toi, les gens tournaient, le sol tournait, ta tête elle tournait aussi, même tes mains elles tournaient. le monde était devenu flou, complètement flou et tout était trop rapide pour toi. comme si autour de toi les gens vivaient à 4000km/h et que tu n’arrivais plus à suivre ce qui se passait. t’étais au milieu de la foule, tu te tenais debout et tu ne comprenais plus rien, les gens bougeaient autour de toi, sautaient dans tous les sens, te bousculaient. tu voulais que ça ralentisse, t’étais toute seule au milieu d’une foule immense, des inconnus par milliers, et la musique résonnait dans ton crâne. t’avais perdu tes amis avec lesquels t’avais atterri ici, tes vingt dollars , ton verre de whisky et une de tes boucles d’oreilles. tu t’étais même perdue toi même à ce stade là. t’essayais de te frayer un chemin à travers cette foule infernale en tentant par la même occasion de redescendre sur terre. tu te faisais bousculer, aspirer, te prenait des coups de pieds. tout s’emmêlait dans ta tête. tu parvins enfin à tituber jusqu’au bar et à te hisser sur un tabouret. enfin, tu étais sauvée, sauvée de cette marée humaine qui manquait d’avoir ta peau. mais le monde devant tes yeux continuait de valser beaucoup trop vite pour toi. t’essayais de te manifester auprès du barman, mais en vain, tu ne parvenais même pas à lever ta main, c’était déprimant. tu observais le mec à côté de toi. et puis merde tu n’avais rien à perdre.  tu veux pas m’payer un verre ? j’ai perdu mon frère dans la foule, mon mec dans la vie, et la tout de suite, je suis un peu fauchée.



Dernière édition par Ava Romanova le Dim 21 Juin - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

NOT A GIRL, A STORM WITH SKIN

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE: north district.
Luck's karma:
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: antre du fauve (ava)   Sam 20 Juin - 13:51

OH MY
Une russe J'avoue ne pas connaitre la demoiselle mais en tout cas, elle est canon Puis le pseudo. Le caractère. Bref. J'adore l'ensemble de ton personnage. J'ai tellement hâte d'en lire plus. En tout cas, bienvenue parmi nous et bonne chance pour cette fiche Si tu as le moindre problème, la moindre question, surtout n'hésite pas à nous contacter

_________________

EITHER YOUR HEARD OR YOUR HEART,
YOU SET THE OTHER ON FIRE
if i find some way out, then i will stay, with heart split two ways down, like tears down my face. we'll find our way out, without a map just our hearts and when we get out we'll topple off your house of cards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ordinarypeople.1fr1.net

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: hospitalisée pour une crise d'appendicite
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: antre du fauve (ava)   Sam 20 Juin - 14:13

oh bin  je ne m'attendais pas à tant de compliments, merci beaucoup ! 
(la suite arrive bientôt, j'espère ne pas te décevoir dans ce cas   )
et promis je n'hésiterai pas si j'ai une question.

_________________


You can run but you'll never escape
Over and over again
Will we ever see the end?
We're going nowhere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

NOT A GIRL, A STORM WITH SKIN

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE: north district.
Luck's karma:
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: antre du fauve (ava)   Sam 20 Juin - 14:15

(aucun risque )
Réserve moi un joli lien en contrepartie d'accord ?

_________________

EITHER YOUR HEARD OR YOUR HEART,
YOU SET THE OTHER ON FIRE
if i find some way out, then i will stay, with heart split two ways down, like tears down my face. we'll find our way out, without a map just our hearts and when we get out we'll topple off your house of cards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ordinarypeople.1fr1.net

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: hospitalisée pour une crise d'appendicite
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: antre du fauve (ava)   Sam 20 Juin - 14:16

avec grand plaisir  

_________________


You can run but you'll never escape
Over and over again
Will we ever see the end?
We're going nowhere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AND YOU SAID YOU ARE
U N C O N S O L A B L E

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE: DOWNTOWN, n°137.
Luck's karma: il va être père.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: antre du fauve (ava)   Sam 20 Juin - 15:57

Qu'elle est belle. Marie a tout dit. J'ai tellement hâte d'en voir plus.
Bienvenue sur tafb et bon courage pour la suite de ta fiche ! Et si tu as besoin, on est là bien sûr.

_________________

    It's spiraling down, biting words like a wolf howling. Hate is spitting out each others mouths, but we're still sleeping like we're lovers. Still with feet touching, still with eyes meeting, still our hands match, still with hearts beating. @daughter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: antre du fauve (ava)   Sam 20 Juin - 16:15

non mais les smith, elle comme lucky, cette famille me tuera
bref bienvenue, excellent choix et c'est vrai que ton personnage promet, j'ai hâte d'en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: Il a eut l'occasion de confier son refuge à un autre pour changer de métier.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: antre du fauve (ava)   Sam 20 Juin - 16:59

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: hospitalisée pour une crise d'appendicite
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: antre du fauve (ava)   Sam 20 Juin - 17:27

mais tellement de compliments, vous me flattez la, quel accueil de folie 
merci vous trois ! 
et puis ça tombe bien, j'ai prévu de faire un scénario avec lucky, les smith vont vous envahir 

_________________


You can run but you'll never escape
Over and over again
Will we ever see the end?
We're going nowhere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: antre du fauve (ava)   Sam 20 Juin - 20:22

c'est pas moi qui vais m'en plaindre
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: antre du fauve (ava)   Dim 21 Juin - 9:20


Mah, la belle Smith (enfin ils sont tous beaux dans cette famille )

Bienvenue et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: hospitalisée pour une crise d'appendicite
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: antre du fauve (ava)   Dim 21 Juin - 11:34

c'est vrai qu'ils ont des gênes absolument parfait dans la famille c'est fou 
merci beaucoup 

_________________


You can run but you'll never escape
Over and over again
Will we ever see the end?
We're going nowhere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AND YOU SAID YOU ARE
U N C O N S O L A B L E

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE: DOWNTOWN, n°137.
Luck's karma: il va être père.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: antre du fauve (ava)   Dim 21 Juin - 14:37

Quelle plume, quel personnage.
Un vrai régal de lire ta fiche, du début à la fin, de a à z. La petite Ava est franchement prometteuse, j'ai hâte de la voir en rp, puis que son jumeau débarque, parce que tous les deux, ils vont clairement en envoyer.
Avec plaisir donc, je te valide. Amuse toi bien par ici, et si tu as besoin de nous, on est là pour toi.

_________________

    It's spiraling down, biting words like a wolf howling. Hate is spitting out each others mouths, but we're still sleeping like we're lovers. Still with feet touching, still with eyes meeting, still our hands match, still with hearts beating. @daughter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: hospitalisée pour une crise d'appendicite
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: antre du fauve (ava)   Dim 21 Juin - 14:41

oh mais merci, ça me touche énormément et puis je suis contente que ma petite ava te plaise 
j'ai hâte que le jumeau débarque aussi (d'ailleurs je file faire le scénario   )
merci beaucoup pour la validation 

_________________


You can run but you'll never escape
Over and over again
Will we ever see the end?
We're going nowhere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: antre du fauve (ava)   

Revenir en haut Aller en bas
 

antre du fauve (ava)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A FOS NOU GOUMEN ANTRE NOU
» L'antre de la Bande dessinée
» L'antre du démon {pv Zarathos}
» Nuit Fauve [PV Sun-Rayzaka]
» FLAMME (EX FELIXE) PETITE PUCE GRIFFON FAUVE ARDENNES 08

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: COME AND GET YOUR LOVE :: so now what :: big bad world-