AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm gonna burn my soul tonight. [Jolene]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma:
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: I'm gonna burn my soul tonight. [Jolene]   Mer 17 Juin - 23:41

I can't stop thinking about you ...

It is change, continuing change, inevitable change, that is the dominant factor in society today. No sensible decision can be made any longer without taking into account not only the world as it is, but the world as it will be
.

Je ne sais pas pourquoi, mais depuis la dernière fois que cette petite peste de Jolène est venu à mon garage, je ne peux m'empêcher de penser à elle. Comme si elle avait réussie de façon magique à envahir ma tête et mon esprit. Pourtant, elle m'a tellement fait chier par ses petites répliques de merdes et sa façon d'agir en petite peste ...que je ne devrais pas avoir ce genre de pensés envers elle. Ouais, ce genre de pensés. Je m'en veux, si vous saviez ...Je me trouve complètement ridicule mais je n'y peux rien. C'est la vie, nah? Parfois des gens nous font une plus grande impression que voulu ...et voila. Notre coeur bat la chamade à songer simplement à cette personne. Stupide. Complètement stupide, ouais.

Comme j'en ai marre de me morfondre seul dans mon lit, je regarde l'heure. 23h47. Bien. Je me relève donc, fait un petit saut dans la douche et m'habille lentement. Je suis pas pressé. Je ne sais même pas où aller encore. La seule chose que je sais, c'est que je dois sortir. Prendre l'air. L'air, et de la bière. Beaucoup de bière. Habillé simple et confortable, je ne prend même pas le temps de me regarder quelques instants dans le miroir, que j'enfile mes ducks army et mon manteau en cuir et sort de chez moi, en verrouillant la porte. Comme j'habite à la porté de tout, je décide donc de marcher, les mains dans les poches en regardant le voisinage. J'ai l'air serin extérieurement, mais en fait, je ne le suis aucunement. Comme si j’appréhendais de la voir sortir d'un bosquet ou tomber en parachute devant moi. Je sais ...c'est stupide...Je ne suis pas à Hollywood. Non non.

Devant moi, je remarque les lumières vibrantes La Villa. Parfait. C'est exactement ce que j'avais besoin. J'entre alors, et regarde autour de moi pour sélectionner visuellement une place ...mais il n'en reste qu'une seule, et elle se trouve au bar. Haussant une épaule, je m'y dirige donc et m'y assoit. Mordillant ma lèvre, je réfléchi vite fait à ce que je vais prendre, et lève ma main pour faire approcher la barmaid devant moi. Mon regard se porte ensuite vers la salle, que je balai rapidement afin de voir si ...Si jamais elle s'y trouverait et entend une voix plus que familière m'adresser la parole. Je sens alors mon sang se figer et se glacer dans mes veines pendant que je tourne ma tête et l’aperçoit. Je suis certain que j'ai des airs de famille avec Bambi, en ce moment ...car je la regarde, les yeux ronds. Ne sachant que dire. Enfin, pour me ressaisir, la seule chose qui me glisse entre les lèvres sont «Oh merde, pas la petite peste!» et intérieurement, je m'en veux immédiatement. Seulement, extérieurement, je tourne les yeux et regarde ailleurs en soupirant ...tout en faisant un léger sourire en coin. Ce qui pourrait laisser 2 impressions. Soit, que je rigole en la traitant de peste et que ce n'est qu'un petit surnom à la blague (ce que je souhaite qu'elle pense) ou que je n'ai vraiment ...mais alors vraiment pas envie de la voir, et que je trouve la situation ridicule et exaspérante. Chose ...que je souhaite qu'elle ne pense pas ...car en fait, je suis assez ... heureux de la voir. Si on peut dire.
crackle bones

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: I'm gonna burn my soul tonight. [Jolene]   Dim 21 Juin - 19:06

One bourbon, one scotch, one beer

It is change, continuing change, inevitable change, that is the dominant factor in society today. No sensible decision can be made any longer without taking into account not only the world as it is, but the world as it will be
.
J'observe mon visage à travers le miroir, et ne sais plus trop quoi penser. Étonnamment, ces derniers jours, je n'ai eu cesse de repenser à cet imbécile de garagiste et à ses manières très déplaisantes. Quel con, sérieusement ! Je grince des dents sans m'en rendre compte, sans savoir ce qui me déplaît le plus chez lui. Sa manie d'avoir toujours raison et de vouloir me rabattre le caquet ou son air carrément sexy. Et ses muscles...doux jésus ses muscles. Je secoue la tête. Brosse en main, élastique dans l'autre, je m'acharne à regrouper les dernières mèches rebelles pour me faire une queue de cheval qui devrait tenir toute la soirée. Rien de plus ennuyant au boulot que d'avoir des cheveux qui tombent dans les cocktails. Et comme ce soir je fais la fermeture ... autant être efficace.

Le bar est plein à craquer. Normal j'ai envie de dire : c'est vendredi soir. Je ne sais plus où donner de la tête, entre les demandes de cocktails tendancieux pour cet enterrement de vie de jeune fille (combien à parier qu'elles iront voir un striptease un peu plus tard ?) et les habitués assis au bar qui alternent entre alcools plus forts les uns que les autres. C'est la routine : celui-ci a perdu son job, celle-ci s'ennuie et l'autre vient de se découvrir cocu. J'ai l'un des meilleurs métiers au monde pour être au courant des potins, après le job de coiffeuse évidemment. Je prépare une série de fellations (si, ces shots au Baileys–Liqueur de café avec Chantilly, à prendre sans les mains) pour les demoiselles quand je vois un bras pointé dans ma direction pour me héler. Sans regarder, je fais signe que j'arrive et tend le plateau de shots à ma collègue qui s'élance vers les filles aux perruques colorées. « Ce sera quoi ? » Je m'adresse à l'inconnu puis lève la tête pour réaliser qu'il n'est pas si inconnu que ça. Le mécano'. Merde. Alerte rouge. Je serre mes dents mais reste dans l'attente de sa commande, puisque c'est mon job et que le minimum de bon sens que j'ai m'empêche de lui planter un poing à la figure direct. Il m'a quand même fait marcher de son garage jusqu'au centre sous prétexte qu'il avait pas aimé ma façon de parler... Asshole. Et moi, bien trop orgueilleuse, j'ai obstinément refusé de demander de l'aide. Je retiens difficilement ma langue en le voyant aussi surpris de me voir...j'attends toujours. «Oh merde, pas la petite peste!» À mon tour d'ouvrir de gros yeux. It's fucking perfect. Je croirais presque m'entendre grogner contre lui. Peste ? Petite peste ?! Je suis sur les fesses. Tant et si bien que je n'ai aucune réplique intelligente à lui offrir. Et il se retourne déjà, probablement exaspéré. Avec un vague sourire aux lèvres, comme le chieur qu'il est. J'arrive pas vraiment à le cerner, et pour le coup ça me tend. Mais comme je pourrais être virée si j'attaquais un client, je me contente de lui répliquer « Je suis tout autant satisfaite de te voir, Musclor. » Le ton est cinglant, j'ai même un petit air ironique. Mais comme je reste dans le politiquement correct, on ne pourra rien me reprocher.

Je passe un coup de pâte sur le comptoir et le regarde, interrogatrice. « Tu es venu simplement pour la provoc' ou bien tu vas boire quelque chose ? » La question est sincère : il y a d'autres commandes qui attendent. Et quitte à devoir le supporter, autant lui mettre quelque chose en bouche qui l'empêchera de trop me casser les bonbons.


crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma:
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: I'm gonna burn my soul tonight. [Jolene]   Lun 22 Juin - 11:33

I can't stop thinking about you ...

It is change, continuing change, inevitable change, that is the dominant factor in society today. No sensible decision can be made any longer without taking into account not only the world as it is, but the world as it will be
.

Je suis sous le choc. Mon coeur bat la chamade dans ma poitrine et je sens mon estomac se bouleverser d'avantage à chaque secondes. Mes mains sont moites alors que j'essaie de cacher tant bien que mal ma légère panique du moment. Elle ne doit pas voir à quel point je me sens nerveux, maintenant, en sa présence. Je reprend donc consistance de moi-même, respire un bon coup et dit la première chose qui me vient en tête, avant de le regretter immédiatement par la suite.

Néanmoins, un léger sourit mûrit aux coins de mes lèvres lorsque j'entends le surnom qu'elle vient de me donner. Musclor. Il est vrai que j'ai des muscles ...et qu'ils sont biens formés mais ...jamais personne n'en avait réellement fait mention, jusqu'à ce jour. Ou du moins, que j'en sois conscient. Je hoche ensuite la tête à sa question et dit «Je vais prendre une bière noir...» puis sourit d'un air limite arrogant en ajoutant «...Stp ...» avant de lui faire un clin d'oeil, tout en la regardant droit dans les yeux, par la suite. Provocateur.

J'ai l'impression qu'elle me déteste, mais plus le temps avant, plus je m'amuse à jouer un peu avec elle. C'est mal? Je ne sais pas. Tout ce que je sais, c'est que je prend mon pied, en ce moment! Les faces qu'elle me fait sont juste parfaites. En attendant qu'elle me serve, je demande «...Tu travailles à la Villa depuis longtemps?» question de politesse, et pour faire un peu de conversation ...car oui, j'ai pas envie qu'elle me quitte immédiatement après m'avoir servit. Je suis là et elle aussi, alors maintenant, autant en profiter un peu, non?

Je pince ensuite mes lèvres et ajoute «Tu dois en voir de toutes les couleurs, uh ...? Tu t'es déjà fais agressée, ici?» Je suis sérieux dans ma question. J'imagine que la réponse sera positive, aux vues du bar où elle travaille. Elle doit surement avoir à faire avec 2 ou 3 cons par soirs, si ce n'est pas plus! En attendant sa réponse, je me met à balayer la salle du regard, essayant d'identifier les potentiels connards de la soirée ...me doutant bien que pour elle, en ce moment, elle doit m'inclure dans le lot des cons qu'elle doit se coltiner à chaque soirs.
crackle bones

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: I'm gonna burn my soul tonight. [Jolene]   Dim 9 Aoû - 15:41

One bourbon, one scotch, one beer

It is change, continuing change, inevitable change, that is the dominant factor in society today. No sensible decision can be made any longer without taking into account not only the world as it is, but the world as it will be
.
Uuuuugh, il m'énerve. Il a un don particulier pour me mettre hors de moi, sans pour autant avoir dit grand chose. Sale con. Je lui demande d'accélérer un peu sa commande, à savoir que j'ai pas que ça à foutre. Mon shift est loin d'être terminé et maintenant voilà que je vais devoir supporter ce malotru. «Je vais prendre une bière noir... ...Stp ...» Je serre les dents et me détend à peine en l'entendant dire le mot magique qui prouve qu'il n'a pas complètement perdu ses manières. À l'exception près qu'il transpire l'orgueil, ce mec. Genre -... à se demander coment il a survécu jusqu'ici sans que personne ne le trucide avec violence. Je soupire sans rien dire, tout en versant la Guinness pression dans un verre propre. Je fais mine d'ignorer son clin d'oeil provocateur, et le fait qu'il me fixe droit dans les yeux. Étrangement, cela me rend mal à l'aise. Je tente tant bien que mal de masquer ma gêne en lui tendant la pinte. Je le fusille du regard, transpirant l'agacement. « Voici ta boisson.» Ma voix est tendue, bien plus que je ne voudrais l'admettre. Je hais cette sensation de ne pas contrôler ce qui se passe, et je hais encore plus qu'il soit là à me narguer avec sa gueule de pseudo-ange. Je prends une commande pour une brune à moitié ivre et tâche de me convaincre qu'il n'est pas là. Sans grand succès...

Je mords ma lèvre quand il me demande si je travaille ici depuis longtemps, et je me contente d'ignorer sa question. Toujours dans la tentative de me convaincre qu'il n'existe pas. «Tu dois en voir de toutes les couleurs, uh ...? Tu t'es déjà fais agressée, ici?» J'étouffe un grognement en le regardant d'un air noir. « Je tente de rester civilisée alors pourquoi te forces-tu à engager la conversation ? Je pense que tu as été assez clair la dernière fois concernant ce que tu pensais de moi.» Mes mots sont venimeux et je le regarde sans aucune sympathie. Je fais référence à notre première et dernière interaction, dans son garage. Il avait été très clair : pour lui je ne suis qu'une peste–princesse qui veut commander son petit monde. Connard, comme s'il me connaissait ! Ma collègue me regarde, probablement sans comprendre d'où me vient tant d'animosité. Je secoue la tête, lui souriant un peu. Tout est sous contrôle... Elle paraît rassurée et retourne à ses shots en cours de préparation. Je récupère de vieux verres que je mets dans l'évier et le regarde. J'ai pas le choix, visiblement il a décidé de passer sa soirée ici. Je souffle un peu. « Ça arrive que les gens s'échauffent par ici, oui. » Je hausse les épaules, ça fait un peu partie du job. « Mais le sécu' est là et je n'ai besoin de personne pour me défendre.» Je suis déterminée à lui montrer qu'il a rien compris et que je ne suis pas une petite fille sans défenses...

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma:
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: I'm gonna burn my soul tonight. [Jolene]   Sam 22 Aoû - 13:59

I can't stop thinking about you ...

It is change, continuing change, inevitable change, that is the dominant factor in society today. No sensible decision can be made any longer without taking into account not only the world as it is, but the world as it will be
.

J'aime l'énerver. C'est devenu un jeu, pour moi. La voir s'enflammer me satisfait grandement et j'adore ça! Surtout qu'elle doit faire 4p2. C'est hilarant! On dirait un minuscule stroumph ou hobbit qui pète un câble. Si je la filmais, le vidéo deviendrait viral sur youtube en moins de 2hrs. J'en suis certain! mais comme je suis tout de moins un peu gentil, je vais m'en abstenir. En réalité, je n'ai plu tellement envie de me la mettre à dos. J'aimerais bien qu'elle finisse par m'apprécier un peu. Juste un peu ...Assez pour l'amener dans mon lit ne serait-ce que pour une nuit, quoi! ou pour toujours ...Je ne sais pas ...


Je mordille ma lèvre en réprimant difficilement un petit rictus, lorsqu'elle me donne ma boisson et dit «Santé!» avant d'en boire une longue gorgée.  Je la vois alors se vexer de mes propos et s'énerver alors je me recule légèrement en lui présentant mes mains comme pour lui prouver que je ne lui veux pas de mal et dit «Écoute ...J'essaie juste de me rattraper un peu. J'ai été ...dur la dernière fois, et je le sais. Okay? Je veux juste discuter avec toi ...Juste ça.» puis mordille ma lèvre avant d'ajouter «...Je pense toujours que tu es la pire petite peste au monde mais ...J'sais pas ...Tu es tout de même un petit bout de personne intéressant...» et m'en voulant presque immédiatement de lui avoir avoué cela, je bu une très longue gorgée pour noyer mon égaux.

Je ne pu m'empêcher de pouffer de rire lorsqu'elle m'annonça pouvoir  se défendre elle même. Ouais, bien sûr, petite! Souriant à pleine dents, je dis alors «Oh oui, je te crois. Tu leur fais quoi quand tu te défends? Tu donnes des coups de griffe?» et imite le son d'un chat féroce. Je rigole ensuite et hoche non de la tête en disant «Pardon ...pardon ...je faisais des petites blagues ...Okay? C'est tout ...Je te crois ...Tu es une vraie machine à tuer, c'est vrai ...» et lui sourit tout doucement ensuite avant de sortir mon porte-feuille et dire «Je te paie un verre, okay? Aller ...Accepte ...Ce serait sympa ...» puis lui fit un autre petit clin d'oeil amical, juste pour lui prouver que je lui veux aucun mal.
crackle bones

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: I'm gonna burn my soul tonight. [Jolene]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm gonna burn my soul tonight. [Jolene]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Who's gonna save the world tonight ? - KALY
» (f) SPECKHART ϟ I'm gonna burn for you. You're gonna melt for me. PRISE
» Tonight gonna be a good night [Nicho]
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» How do you rate President Obama's speech tonight?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AUCKLAND :: WEST-SIDE :: the crimson glow-