AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Joe ★ I don't give a damn' 'bout my reputation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Joe ★ I don't give a damn' 'bout my reputation   Mar 16 Juin - 17:56



CRÉDITS @ tumblr

   { Jolene « Joe » Cassidy }

   
“Tho' I keep searching for an answer
I never seem to find what I'm looking for
Oh Lord, I pray you give me strength to carry on
'Cause I know what it means to walk along the lonely street of dreams”

   

   
› who are you really.
   nom ; Cassidy. prénom(s) ; Jolene. âge ; 26. date et lieu de naissance ; Tropic, Utah (USA) ; un vendredi 13 avril. statut civil ; Célibataire. orientation sexuelle ; Hétérosexuelle. profession/études ; Barmaid. ta chanson ; Here I go again (Whitesnake). groupe ; échelon 3. limites ; Pas de grossesse (j'arriverais pas à gérer Jo' si ça arrivait ^^') ni de problème de santé incurable (parce que vous me faites peur avec votre histoire de malchance   ). caractère ; Drôle ; sarcastique ; caustique ; affirmée ; loyale ; a parfois peur de l'attachement ; énergique ; parle facilement de tout et de rien (mais rarement d'elle) ; se met rapidement en colère ; très têtue : trèèèèès ; rancunière ; franche (pour le meilleur comme pour le pire).

   
› in your dreams, you see us falling.

   depuis quand es-tu ici? pourquoi? Cela fera bientôt un an. J'ai traversé l'Australie ; ai atterri en Nouvelle Zélande et, l'argent venant à manquer, je me suis posée à Auckland. C'est un endroit qui me parle ; qui me plaît. quel est ton meilleur souvenir, quel est le pire? La fête foraine de Tropic, à laquelle j'allais avec Maman. Ils avaient une machine à barbe à papa et celui qui en vendait me faisait les plus grandes ! C'est débile, mais c'était le bonheur. Quant au plus mauvais ... ce mercredi après-midi, celui où on a enterré ma mère. quelle est ta plus grande crainte? Perdre ma liberté. Je ... J'ai trop lutté pour elle. C'est peut-être pour ça que j'ai quitté l'Australie, d'ailleurs. quel est ton souhait le plus cher? Franchement j'en sais trop rien. Pouvoir être heureuse et libre ? Sachant que l'un ne va pas sans l'autre. avec ta famille, ça se passe comment? Ben ... sachant que je n'en ai plus, je dirais que c'est au point mort. on a tous au moins un secret, inavouable ou pas, quel est le tien? J'ai valdingué de famille d'accueil en orphelinats dès mes 11 ans, et j'ai probablement peur de l'attachement aux gens à cause de cela. si tu étais un des sept péchés capitaux, lequel serais-tu? Je dirais que je suis un savant mélange de gourmandise et de colère.un séisme touche auckland, qu'emportes-tu? La lettre de ma mère ; ma voiture et quelques provisions. il est temps d'en savoir plus sur toi ; Mon père n'a jamais existé – sans doute un transporteur ayant fait une halte à Tropic pour ne plus y revenir – et ma mère, qui travaillait à la seule station essence du coin, est morte quand j'avais onze ans. J'ai plus de famille ; aucune racine › Je peux être très têtue et, si l'envie me prend, extrêmement casse-couille. Et il faut dire que cela arrive souvent...  › J'ai été élevée (du moins jusqu'à ses onze ans) dans l'esprit de la musique country mais bien que ma mère ait été l'une des plus grandes fan de Dolly Parton, j'aime aussi les vieux classiques du rock. Il m'arrive même, dans des moments de faiblesse, de pousser la chansonnette au milieu d'un karaoké, quand le public est trop ivre pour se rendre compte que je chante bien › J'ai un petit tatouage juste sous l'angle de l'omoplate « One day at a time... ». Je l'ai fait à mes 21 ans, pour me donner courage › J'ai appris à me débrouiller et à ne compter que sur moi-même pour m'en sortir, et ça transparaît parfois dans ma manière d'être avec les autres › Je suis très directe et ne me laisse pas marcher sur les pieds, malgré mon mètre 65 › J'adore les macarons au caramel › Il m'arrive de fumer, occasionnellement › Étonnamment, au boulot, je sais être à l'écoute. 'Paraît que les barman sont les psychologues les moins chers !

   
› nobody's gonna tell you how to live.
 

« I had to have this talk with you
My happiness depends on you
And whatever you decide to do
Jolene »

Écouter la voix de Dolly Parton ; relire ces quelques phrases écrites par ma mère quand j'étais petite...c'est encore difficile pour moi. Je range cette feuille dans l'enveloppe qui m'est adressée. Cette lettre, c'est tout ce qu'il me reste d'elle. Et je la garde aussi précieusement que si c'était un million de dollars en chèque. Quand j'y pense, je me souviens exactement à quoi elle ressemblait. C'était une belle femme, aux longs cheveux bruns. Une femme qui adorait Dolly Parton et qui m'a nommée d'après sa chanson préférée. Admettons, il y a mieux comme inspiration. Après tout la chanteuse supplie une femme qui pourrait avoir n'importe quel mec à ses pieds de ne pas lui voler le seul homme qui est important pour elle. Homme qui, dans son sommeil, dit le nom de l'autre: Jolene. Comme vous voyez, il y a de l'ambiance ! Ma mère savait y faire...

J'aime mon nom autant que je le déteste. Il me rapproche d'elle et en même temps ... en même temps il n'y a qu'elle qui a le droit de le prononcer. C'est dingue sans doute, mais c'est comme ça que je le ressens. Je suis donc Joe, pour tout le monde. Et ce qui pourrait être un diminutif affectueux me sert en réalité à mettre de la distance avec les autres, sans qu'ils ne le sachent vraiment. Je ne veux pas qu'on puisse me connaître, ni qu'on puisse découvrir ce prénom qui me tient tant à coeur et qui me rapproche d'elle.

Maman ...

Je jouais à la récréation quand j'ai vu le shérif arriver, l'air pas bien du tout. Il avait même enlevé son chapeau, pour le coup. J'étais intriguée, parce que je l'avais toujours vu avec un chapeau cet homme. C'est là qu'il a prononcé les mots qui ont fait que ma vie s'est effondrée et a changé à jamais. Je sais que j'ai couru...je voulais la voir. Lui dire que sa blague n'était pas drôle. Pas du tout. Pourtant j'aimais bien les blagues...mais pas celle-là.
Il m'a rapidement rattrapée et là, j'ai vu défiler des gens qui n'avaient jamais vraiment été là. Le village l'aimait bien ma mère... Même si elle était célibataire et qu'elle m'avait eue hors mariage. Sauf que voilà, il y a des règles et à onze ans une gamine ne peut pas vivre seule, sans famille. L'assistante sociale a fait en sorte de vendre ce qui pouvait être vendu et le mettre à mon nom à la banque, comme Maman l'avait voulu. J'ai seulement pu récupérer sa lettre.
 


« You know I'd rather be alone than be without you »

Le reste est flou. J'ai fait en sorte qu'il soit flou et je me suis forcée à oublier. Les foyers ; les familles d'accueil. Arrive un certain âge où les gens ne veulent pas adopter. Arrive un âge où l'orphelin ne veut plus être adopté. Et après il y a les familles qui acceptent juste pour recevoir la pension. J'ai souvent fugué de ces endroits que je considérais comme des prisons. Les autres gamins que je croisais sur ma route m'appelaient Missing Joe. Ma scolarité, au final, elle a été très entrecoupée, et je ne suis pas allée à l'université. Je rêvais de liberté...Je rêve toujours de liberté.

Pour mes seize ans, l'assistante sociale a retrouvé la trace d'une tante éloignée que je ne connaissais pas. Apparemment elle aurait arrêté de parler avec ma mère dès le moment où celle-ci a pris la décision de garder l'enfant qu'elle portait – moi – et de l'élever seule. Autant dire que je ne voulais pas y aller. Mais ayant encore fugué du foyer où j'étais, ceux-ci ont été plus qu'heureux de me confier à elle. Pourtant, je n'ai jamais créé de problèmes. J'étais juste ... hmm... Impertinente. Directe. Chieuse quoi. Ça a très peu changé...

Ladite tante vivait à Sidney. À l'autre bout du monde. Pour une fille qui a toujours vécu dans de petits bleds perdus, je dois avouer que la ville était une grande découverte. D'autres auraient aimé mais moi j'ai détesté ça. Trop grand ; trop de gens... beaucoup trop de monotonie et de gris. Les canyons me manquaient. J'ai encore fugué, à croire que c'était devenu ma spécialité. J'avais besoin de grands espaces, de nature, de personne. Annie, puisque c'était son nom, était folle de rage lorsque la police m'a ramenée chez elle. J'ai été punie et fermée à clé dans la chambre que je ne considérais pas comme mienne. De là, un ultimatum : soit je respectais ses règles, soit c'était la porte. J'ai survécu là-bas en me tenant à carreaux, mais au vu de mon caractère, la cohabitation a été pour le moins difficile. C'était un état d'équilibre précaire qui pouvait basculer à tout moment...et qui a basculé. La faute à Luke et à mon entêtement légendaire. Pour la faire court, Luke c'était un peu le bad boy mystérieux du moment. Ma façon à moi de m'affirmer, du haut de mes 19 ans. Disons que me faire choper par Annie dans le lit, avec lui, nus ... ça n'a clairement pas été un moment de gloire.

Mise à la porte, j'ai dépensé la plupart de mes économies sur Brit, une petite VolksWagen miteuse et je suis partie sur la route, avec les quelques habits que j'avais en ma possession. Mentir sur mon âge n'a pas été très difficile, d'autant plus que les ranch qui engageaient du personnel avaient trop besoin de gens pour faire la fine bouche. J'ai donc erré en travers de l'Australie sans trop de problèmes, à la recherche d'une cause perdue. En perdant ma mère, j'ai aussi perdu mes racines, mon foyer. Et ça, ça me manque. Je sais pourtant que jamais je ne retrouverai ni ma mère ni ce bonheur que j'avais avant mes onze ans...mais voyez vous, je suis têtue. J'ai déjà vécu dans dix états différents sans être vraiment satisfaite, étant rappelée à un moment ou à un autre par ma soif de liberté et de découverte. La Nouvelle-Zélande, j'y suis arrivée complètement par hasard. À force de chercher la liberté, j'ai pris l'avion. La plupart de mes économies sont passées dans le billet pour Auckland et dans une remplaçante pour Brit. Si je veux voir des Hobbits, il faut bien que je puisse me déplacer dans le pays. Quant aux économies, je les fais en bossant dans un bar. Pas le plus glamour, mais que voulez-vous ? J'ai pas fait d'études, moi.



› don't you worry child.:
 
   


Dernière édition par Jolene Cassidy le Jeu 18 Juin - 11:26, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

NOT A GIRL, A STORM WITH SKIN

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE: north district.
Luck's karma:
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: Joe ★ I don't give a damn' 'bout my reputation   Mar 16 Juin - 17:59

La fameuse, Jolène
Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche. Si tu as la moindre question, surtout n'hésite pas.
Kieren t'attend  
TON TITRE QUOI

_________________

EITHER YOUR HEARD OR YOUR HEART,
YOU SET THE OTHER ON FIRE
if i find some way out, then i will stay, with heart split two ways down, like tears down my face. we'll find our way out, without a map just our hearts and when we get out we'll topple off your house of cards.


Dernière édition par Liv Riggins le Mar 16 Juin - 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ordinarypeople.1fr1.net

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: Il a eut l'occasion de confier son refuge à un autre pour changer de métier.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: Joe ★ I don't give a damn' 'bout my reputation   Mar 16 Juin - 18:05

Bienvenuuuue ! Super choix d'avatar
Bon courage pour ta fille demoiselle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AND YOU SAID YOU ARE
U N C O N S O L A B L E

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE: DOWNTOWN, n°137.
Luck's karma: il va être père.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: Joe ★ I don't give a damn' 'bout my reputation   Mar 16 Juin - 18:34

La voilà donc, la Jolene.
Avec un tel titre et un tel avatar, je t'aime déjà.
Bienvenue sur tafb, et bon courage pour ta fiche ! Si tu as besoin de nous, on est là bien sûr.

_________________

    It's spiraling down, biting words like a wolf howling. Hate is spitting out each others mouths, but we're still sleeping like we're lovers. Still with feet touching, still with eyes meeting, still our hands match, still with hearts beating. @daughter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Joe ★ I don't give a damn' 'bout my reputation   Mar 16 Juin - 21:58

Anna je la vois tellement peu en ce moment c'est dommage.
bref bienvenue, hâte de voir ce que tu nous réserves.
Revenir en haut Aller en bas

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma:
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: Joe ★ I don't give a damn' 'bout my reputation   Mer 17 Juin - 10:00

Ma future femme/ petite peste!!!

JE T'AIME!!! et j'ai hâte de rp avec toi encore ...et encoooore!!! XXD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

TRY AGAIN, FAIL BETTER.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: Un gars désire ma mort? Moi qui voulais faire régner la loi... voilà qu'elle se retrouve contre moi.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: Joe ★ I don't give a damn' 'bout my reputation   Mer 17 Juin - 10:06

ANNA KENDRICK !!!! Je suis fan ! Hâte d'en lire plus sur ton personnage :)

_________________
Mr Happy, Nice Guy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Joe ★ I don't give a damn' 'bout my reputation   Mer 17 Juin - 18:26

Bienvenue et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Joe ★ I don't give a damn' 'bout my reputation   Jeu 18 Juin - 11:11

Haaaaaaaan merci à vouuuuus les loulous je vous aime déjà !
Revenir en haut Aller en bas

WE HAD A DEAL ! I SCREW UP MY LIFE, YOU FIX YOURS.

avatar


{ CONCRETE WALL }
ADRESSE:
Luck's karma: Lyssa est stérile. Tes rêves de fonder une famile s'éffondre.
RÉPERTOIRE:

MessageSujet: Re: Joe ★ I don't give a damn' 'bout my reputation   Jeu 18 Juin - 12:21

Je l'aime bien cette petite Joe D'ailleurs, étant donné qu'elle a vagabondé pas mal en foyer, ça pourrait être une base de lien avec Hugo
En tout cas, je te valide, te laissant le feu vert pour aller répondre à notre cher Kieren
Amuse toi bien parmi nous

_________________

when i'm fucked up, that's the real me
Take a bow and say goodbye. Let the hours pass on by that you get to feel so high. And it's over, it's all over now. What is this ? If it ain't love. Then it's over and understand, nothing lasts forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Joe ★ I don't give a damn' 'bout my reputation   

Revenir en haut Aller en bas
 

Joe ★ I don't give a damn' 'bout my reputation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kote Dominiken ak Ayisyen ap kwaze fè sou entènet.
» (libre) i don't give a damn, i don't give a shit ₪ 24 janv, 23h15
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» 01. That Damn Hot Gynecologist.
» Get up and never give up... [PV Raphaël]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: COME AND GET YOUR LOVE :: so now what :: big bad world-