AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce n'était pas prévu qu'on se rencontre ici [Louis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Ce n'était pas prévu qu'on se rencontre ici [Louis]   Dim 7 Juin - 15:38

Ce n'était pas prévu qu'on se rencontre ici
Louis & Victoria
Aujourd'hui il faisait beau et j'avais décidé d'emmener les enfants en promenade au parc, c'était bon pour eux de prendre l'air régulièrement si bien que je faisais tout pour leur faire faire une sortie tous les jours. Bien sûr j'évitais quand il pleuvait, mais aujourd'hui, un grand soleil resplendissait dans le ciel. Après mon coup de téléphone hebdomadaire à mes parents, je suis allé préparer mes enfants à sortir. Enzo était très heureux, il me proposa de m'aider avec la poussette de sa soeur, bien qu'il ne touche pas les poignées. J'acceptais, en souriant, secrètement amusée. Il n'avait que trois ans et pourtant, il prenait déjà son rôle de grand frère très au sérieux. Tandis que mon regard se perdait sur les traits de mon fils, je ne pu m'empêcher d'y voir le reflet de Louis. Enzo ressemblait tellement à son père, c'était son portrait craché. Une chose est sûr, il fera des ravages quand il sera plus grand.

Une fois mes enfants prêt à sortir, je quittais l'appartement et descendis dans la rue, poussant la poussette de Giulia, aidé en cela par Enzo. Le trajet jusqu'au parc n'était pas spécialement long et se déroula donc sans encombres. Arrivés au parc, Enzo quitta son "poste" et commença à s'éloigner.

- Enzo, mon coeur...tu attends maman.

- Mais...regarde

Il me désigna la fontaine où buvaient quelques oiseaux. Je lui souris et hocha la tête positivement. Il couru donc voir ces animaux qui, bien évidemment s'envolèrent lorsqu'il s'approcha. Entre temps je l'avais rejoins et m'accroupis devant lui pour le consoler face à son air dépité.

- Poussin, c'est normal qu'ils se soient envolés, tu leur a fait peur.

- Mais voulais pas moi....je voulais juste les voir.

- Je sais, mais ce n'est pas grave, tiens, regarde, tu le vois celui qui est de l'autre côté de la fontaine, il boit tranquillement.

- Oh oui...il est rigolo.

Je lui sourit. Il était vraiment adorable. Giulia commença a pleurer un peu, alors je m'occupais d'elle. Je la pris dans mes bras et la berçait doucement. Soudain, Enzo sembla attiré par quelque chose derrière moi et, avant que je ne puisse l'en empêcher, il couru vers l'objet de sa convoitise. Je me raidis lorsque je l'entendis crier.

- Papa !

Je me tournais pour voir mon fils courir, les bras ouverts vers son père. Je n'avais pas prévu de voir Louis aujourd'hui. Enfin, soyons civilisés. Je serrais un peu plus ma fille contre moi puis je la reposais dans la poussette et me dirigeais tranquillement avec elle vers Louis. Une fois arrivé devant lui, je le saluais.

- Bonjour Louis
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Ce n'était pas prévu qu'on se rencontre ici [Louis]   Dim 7 Juin - 16:44


CREDIT ©CHIPSANDSHIPS@TUMBLR

and i know, you're gonna be away a while
but i've got no plans at all to leave

Il y a des jours avec et des jours sans. Aujourd’hui était indéniablement un jour sans. Louis avait passé sa matinée au refuge, avec Alfred, à s’occuper de ces pauvres bêtes. Seulement, son cœur était ailleurs. Il était auprès de ses enfants, pour être exact. Enzo et Giulia. Deux noms qui faisaient battre son cœur. Ils étaient la chair de sa chair, ses progénitures qu’il avait à peine vu grandir. L’armée ne lui avait pas seulement fait perdre la raison. Non, elle lui avait aussi enlevé ces quelques instants précieux qu’il aurait dû passer avec sa petite famille. Il s’en rendait compte, maintenant, qu’il était si près d’eux et pourtant si loin. Victoria ne voulait pas priver les petits de leur père, mais les quelques fois qu’il passait avec eux ne lui suffisaient plus. « Al ! Je vais prendre une petite pause déjeuner. » Ce dernier acquiesça, laissant Louis quitter le refuge pour une heure ou deux. En réalité, tous deux savaient très bien qu’il traînerait un peu plus longtemps.

Ainsi, il prit la route vers le centre-ville. Il adorait les sandwichs de la boulangerie du coin. Ce pain frais, cette bonne odeur qui émanait du jambon.. Puis, ces petites sucettes qu’Enzo lui réclamait tout le temps. Il en acheta une dizaine car il savait que son fils sauterait de joie devant la chose. Il aurait aimé prendre un petit quelque chose pour sa fille aussi, mais elle était encore trop jeune pour toutes ces conneries. Chaque fois qu’il voyait Giulia, son cœur se fendait un peu plus. Elle ne cessait de grandir. Il n’avait pas vraiment vu Enzo grandir non plus, mais là, les circonstances étaient différentes. A l’époque, il savait qu’en rentrant à la maison, il verrait son fils chaque jour au réveil. Or, avec Giulia c’était différent. Il n’était plus en Afghanistan, mais bien à Auckland, et pourtant le matin, il n’entendait pas sa fille gazouiller.
Il quitta donc la boulangerie bien chargé et se dirigea vers le parc, où il avait prévu de s’assoir près de la fontaine pour savourer son déjeuner. Ses jambes étaient lourdes, fatiguées par les évènements qu’il subissait depuis presque un an. Pourtant, il fut rempli de joie à l’instant où il entendit un « Papa ! » surgir de nulle part. Ce « papa », c’était son fils. Un large sourire vint se dessiner sur ses lèvres, son corps tout entier fut empli de joie. Il écarta les bras, accueillant son petit garçon qu’il porta aussitôt pour le recouvrir de baisers. Il le dévora du regard, prêtant attention à chacun de ses mots. Son fils était un grand bavard. Il n’avait pas hérité cela de lui. Puis, il s’avança, toujours le sourire aux lèvres, vers son épouse. Oui, parce qu’ils étaient encore mariés. Du moins, jusqu’à ce que Monsieur se décide à signer les papiers du divorce. « Bonjour Louis » Le son de sa voix le fit légèrement frémir. La voir lui faisait toujours un grand bien, même si l’instant était quelque peu gênant. « Salut, Vic. » Malgré les tensions qui régnaient au sein du couple, il était encore incapable de l’appeler par son nom tout entier. Non, elle resterait à jamais sa Vic, sa petite Vicky. Puis, il s’accroupit vers Giulia qui s’agitait dans sa poussette, déposant par la même occasion Enzo sur le sol. « Salut, mon amour. » Elle lui rendit son sourire et il remarqua alors les petites dents qui avaient poussé dans la bouche de son enfant. Il la détacha et la prit dans ses bras, la recouvrant elle aussi de baisers. « Je t’aime, Vic. Je vous aime tellement. Je t’en supplie, reviens. » C’était exactement ce qu’il avait envie de lui dire. Pourtant, il n’en fit rien. Il se contenta de le penser très fort. Il n’osait même pas défier le regard de son épouse, alors ses yeux restaient rivés sur ses progénitures. « Tiens, regarde ce que papa t’a acheté. », dit-il à l’intention d’Enzo en lui tendant le sac rempli de sucreries.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Ce n'était pas prévu qu'on se rencontre ici [Louis]   Dim 7 Juin - 17:50

Ce n'était pas prévu qu'on se rencontre ici
Louis & Victoria
Dire que je ne ressentais rien à être si près de Louis serait mentir. Je l'ai aimé si fort que cela ne peut s'oublier en un claquement de doigts. D'ailleurs, je sais bien que je l'aime encore, malgré ce qu'il s'est passé entre nous, mes sentiments pour lui n'ont pas disparu. Il n'a toujours pas signé les papiers du divorce, je pourrais insister jusqu'à ce qu'il le fasse, mais malgré ce que je dis partout, je ne l'embête pas trop avec ça. Du coup quand on me pose la question du "pourquoi tu ne le presses pas pour qu'il les signe ?" je réponds que je lui laisse le temps qu'il lui faut, qu'après tout je ne suis pas vraiment pressé. Est-ce que cela cache quelque chose ? Honnêtement je n'en sais rien. Je ne me sens pas encore prête à lui pardonner.

Enzo était absolument ravi de ce "contre-temps" et moi ? Moi et bien je posais un regard attendri sur la scène qui se déroulait devant moi. La joie de Enzo était palpable, c'était très dur pour moi de trouver des excuses pour expliquer l'absence de Louis auprès de nous. Enzo était un enfant curieux qui posait un peu trop de questions. Viendra le jour où je ne trouverais plus rien à dire.  Louis m'avait salué et j'esquissais un petit sourire. Seigneur, pourquoi mon coeur battait-il si fort ? Je ressentis une envie irrépressible de me blottir dans ses bras, mais l'instant d'après, l'image de Louis me plaquant contre le mur et explosant une bouteille à côté de mon visage apparu devant mes yeux. Je secouais la tête pour la chasser de mon esprit. Cela faisait presque un an que cela s'était passé et pourtant, ces souvenirs me faisaient encore frissonner. Je soupirais doucement. Réussirais-je un jour à oublier ? Je l'espérais, sincèrement.

Ensuite, Louis posa Enzo et prit Giulia dans ses bras. Notre princesse gazouillait joyeusement. Je ne pus empêcher un petit sourire de fleurir sur mes lèvres. Enzo était revenu près de moi et me donnait la main. Louis s'approcha alors de lui et lui donna un sachet de bonbons. Les yeux de notre fils se mirent à briller. Je regardais Enzo prendre le sachet des mains de son père.

- Et bien Enzo, qu'est-ce que tu dis à papa ?

L'enfant leva la tête vers son père, un grand sourire affiché sur le visage

- Grazie papà

Puis il se tourna vers moi

- Mamma, posso prendere uno ?

Je regardais Enzo puis regarda Louis qui n'osait visiblement pas croiser mon regard. Je baissais de nouveau les yeux vers Enzo.

- Oui, si tu veux, mais un seul.

Il plongea donc sa main dans le sac puis il mit un des bonbons dans sa bouche et regarda de nouveau son père.

- Papa...pourquoi t'es plus à la maison ? Tu veux plus de nous ?

Aïe, je ne l'avais pas prévu ça. Je regardais Louis.

- Je ne lui ai rien dit à notre sujet.
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ce n'était pas prévu qu'on se rencontre ici [Louis]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ce n'était pas prévu qu'on se rencontre ici [Louis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il était une fois... Carrefour!
» je croyais que c'était terminer...
» Ce n'était pas le moment de me déranger ! || PV Ginny Weasley
» Le moment était mal choisi [PV Robin-Edward]
» Il était une fois Sophie la girafe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: THE OBVIOUS CHILD :: escape-